T-Mobile US : le groupe Iliad-Free met fin à son rêve américain

Régulations
t-mobile-US-iliad-free-met-fin-reve-americain

Iliad (maison-mère de Free) met un terme au projet d’acquisition de T-Mobile US après avoir poussé une deuxième offre qui a été rejetée.

Iliad-Free annonce officiellement l’arrêt de sa tentative d’acquisition de T-Mobile aux Etats-Unis. Une interruption qui survient “après des échanges avec Deutsche Telekom et certains représentants du conseil d’administration de T-Mobile US refusant de donner suite à sa nouvelle offre”.

De quelle “nouvelle offre” parle-t-on ? Selon le communiqué (PDF) du groupe télécoms de Xavier Niel, Iliad-Free a mis en place “un consortium avec deux fonds de private equity de premier plan et de grandes banques internationales permettant d’améliorer significativement les termes de son offre”.

Dans la deuxième mouture, il s’agissait d’accroître le montant en numéraire et d’augmenter la part du capital de T-Mobile US acquise de 56,6% à 67% (c’est-à-dire la totalité de la part détenue par Deutsche Telekom dans T-Mobile US).

Visiblement, cette nouvelle offre à environ 36 dollars par action T-Mobile US n’a pas encore été suffisamment convaincante.

C’est la fin de la saga de l’été dans les télécoms. Fin juillet 2014, Iliad avait soumis au conseil d’administration de T-Mobile US une proposition pour acquérir 56,6% de la participation de Deutsche Telekom dans le quatrième opérateur mobile américain (50 millions de clients). Ce qui représentait un investissement global de 15 milliards de dollars.

Cette offre initiale avait été rapidement rejetée par le conseil d’administration de T-Mobile US. Mais ce premier refus n’avait pas découragé Iliad-Free. Avec cette deuxième tentative synonyme de nouvel échec, Iliad-Free préfère jeter l’éponge.

“Le Groupe Iliad poursuivra sa politique de croissance rentable telle que menée depuis 15 ans dans l’intérêt de ses abonnés, de ses salariés et de ses actionnaires”, peut-on lire en guise de conclusion dans le communiqué tombé hier soir après la clôture de la Bourse.

———————
Quiz : Siri, Google Now, Cortana : la reconnaissance vocale, ça vous parle ?
——————–

Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : Juan Fuertes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur