t411 : bloque-moi si tu peux

JuridiqueRégulations
t411-blocage-arret

Après une plainte de la SCPP, le TGI de Paris a ordonné le filtrage du site de partage de fichiers musicaux à partir de la France. Quatre FAI sont concernés mais cela se suffira pas pour ériger un mur.

t411 vraiment bloqué ? On peut exprimer quelques doutes…Le 2 avril, le tribunal de grande instance de Paris a ordonné aux FAI de “mettre en œuvre toute mesure propre à empêcher l’accès à partir du territoire français du site de partage de fichiers musicaux” jugé illégal.

Aussitôt, le club des maisons de disques (société civile des producteurs phonographiques ou SCPP, 2000 membres revendiqués dont Sony, Universal et Warner) – à l’origine de la plainte – a exprimé sa satisfaction à travers un communiqué.

“Après le blocage du site The Pirate Bay [qui remonte à décembre 2014, ndlr], cette décision constitue une nouvelle étape dans la lutte contre la piraterie musicale et vient renforcer les décisions similaires déjà existantes dans l’Union Européenne et à travers le monde.”

Les mesures coercitives concernent les FAI suivant : Orange, Bouygues Telecom, Free et SFR (mais pas Numericable).

Mais, sur un forum accessible à la page d’accueil de t411, des trucs et astuces sont diffusés pour que les internautes contournent le dispositif de filtrage.

“L’important c’est de savoir si oui ou non, ce blocage sera efficace et donc s’il sera facile de le contourner. Techniquement, il est très probable que ce blocage se fasse au niveau de la relation IP/DNS sur les serveurs DNS des FAI”, précise la contribution frondeuse.

La décision du TGI doit s’appliquer d’ici 15 jours après la signification de la décision aux opérateurs concernés. Et ce, pour une durée de 12 mois à compter de la mise en place du dispositif de filtrage.

NextINpact a diffusé le texte intégral de la décision du TGI de Paris pour mieux cerner les contours.

Selon Gizmodo.fr, t411 est l’un des principaux sites de torrents en France, avec plus de 5,6 millions de membres s’échangeant près de 500 000 fichiers.

Fin février, le service avait déménagé et changé d’extension de nom de domaine (désormais t411.io) pour éviter des blocages.

Installée sur des serveurs au Monténégro, le site de partage de fichiers musicaux se serait dirigé du côté de l’Océan Indien.

A l’origine, t411 serait un un clone de QuebecTorrent (fermé depuis) selon WikiPedia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur