Tablette Acer Iconia Tab A100 : mieux vaut tard que jamais

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

Après de multiples reports dus à l’incompatibilité de son écran 7 pouces avec Android Honeycomb 3.0, la tablette Acer Iconia Tab A100 est prête à investir les magasins américains. Elle devrait très vite débarquer en Europe.

L’Iconia Tab A100 se fait discrète depuis quelques mois. Reportée à plusieurs reprises pour cause d’incompatibilité du matériel avec Android 3.0, la tablette 7 pouces d’Acer semble proche d’une arrivée aux Etats-Unis, puis en Europe.

En complément d’une Iconia Tab A500 qui affiche un sérieux retard à l’allumage, Acer choisit le créneau de la mobilité, dont ses tablettes 10 pouces faisaient table rase.

Pour autant, la nouvelle ambassadrice du constructeur coréen a-t-elle réellement le potentiel pour s’écarter de la banalité à laquelle elle semble promise ? Apple doit-il prendre peur ?

Acer Iconia Tab A100

Il devait rester quelques composants en rab dans la maison Acer. On retrouve en guise de processeur un Tegra 2 fabriqué par Nvidia.

Celui-ci s’appuie sur 512 Mo de RAM, de quoi flirter avec les limites du multitâche. En effet, la gestion mémoire d’Android Honeycomb laisse à désirer. Un gigaoctet eût été plus confortable.

Si la diagonale d’écran de 7 pouces offre une mobilité jamais atteinte par les terminaux estampillés Acer, la résolution en pâtit. Elle est bridée à 1024 x 600 pixels.

Il en manque un peu pour atteindre le standard actuel de 1024 par 768. En revanche, le multitouch s’avère gérer jusqu’à 10 pression simultanées.

S’y adjoint un gyroscope à 6 axes, essentiellement utilisé pour le divertissement. Seulement, la mémoire interne de 8 Go se trouvera rapidement saturée de données.

Pour le reste, c’est du classique à tout point de vue. Du Wi-Fi 802.11n, le Bluetooth 2.1, un port micro-HDMI en 1080p et l’absence remarquée de la 3G.

Rien de très folichon pour prétendre infliger une rouste à l’iPad 2. D’autant plus que le mode paysage est dit pataud, difficilement inutilisable. On ne peut que rêver d’une mise à jour vers Honeycomb 3.2.

Si l’Iconia Tab A500 fut l’une des premières tablettes de nouvelle génération à investir le marché européen, Acer élit cette fois les Etats-Unis comme son territoire de référence.

Pour 349 dollars chez Walmart, les Américains pourront s’attacher les services de l’A100. Mais pourquoi ne pas se prendre au rêve de la voir très bientôt faire le voyage vers l’Europe ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur