Tablette : Fusion Garage ambitionne de créer un nouveau marché

MobilitéTablettes
Fusion Garage tablette Grid 10

Le Singapourien Fusion Garage débarque en France avec sa tablette Grid 10. Hormis des tarifs agressifs et une campagne publicitaire bien orchestrée, on note l’implémentation de Grid OS, un système d’exploitation unique en son genre.

Côté hardware, la Grid 10 est à peine plus fournie en connectique qu’un iPad 2, dont elle adopte d’ailleurs grossièrement les traits. A l’image d’Apple, on fait dans l’omissions : ni port USB, ni HDMI, ni même un emplacement pour des cartes multimédia.

Tout transfert de fichiers s’effectue par conséquent via un câble dédié, au même titre que l’affichage sur un téléviseur. Ce qui induit l’impossibilité d’un usage simultané des deux solutions. Peine perdue pour s’offrir en grand écran un film stocké sur un dispositif externe.

En dépit d’une fiche propriétaire, Fusion Garage ne fait mention ni d’un dock, ni d’une batterie supplémentaire. Ces nombreuses concessions matérielles se posent en condition sine qua non pour des tarifs hautement compétitifs face au commun des tablettes.

Selon le haut responsable Jonathan Bloom, cet affaissement subit des prix ne relève en rien d’un ajustement face à l’agressivité tarifaire de Motorola (la Xoom revue à 399 euros au lieu de 599), RIM (200 euros de réduction sur la PlayBook) ou encore HP (TouchPad écoulé à 99 euros ).

Avec 690 grammes au compteur et une dalle TN de 10 pouces en 1366 x 768 pixels (16/9), les usagers les plus mobiles passeront leur chemin et laisseront tergiverser les sédentaires désireux de consommer du contenu en Wi-Fi ou en 3G.

Ils se satisferont toutefois d’une technologie tactile réactive et d’un rendu juste, proche de celui de l’iPad 2, pourtant équipé d’un panneau IPS.

Mention particulière à l’OS, unique en son genre. Si les fonctionnalités n’ont rien d’innovant, l’interface utilisateur tranche avec les mosaïques d’iOS et Android, auxquelles se substitue une grille infinie où l’on dispose et organise ses applications.

Au volet de la compatibilité, la prise en charge des programmes développés pour Android est avérée. En revanche, pas de trace du Market. Les installations s’effectueront à partir de fichiers bruts APK ou depuis les rayons virtuels de l’Amazon App Store.

Parmi les logiciels-clés, un navigateur Internet aussi fluide et réactif qu’un multipoint à 4 doigts. L’originalité réside en l’implémentation d’un mode permettant d’afficher et de faire défiler simultanément deux pages sur un écran partagé.

On n’en dira pas autant du multitâche, qui tend à s’essouffler rapidement, en dépit d’un mécanisme de recyclage de la mémoire vive. Comme sur Android, on ne ferme jamais véritablement une application : on la relègue en arrière-plan.

Prometteuse par bien des aspects, la Grid 10, petite nouvelle dans l’univers des tablettes tactiles, est à l’heure actuelle disponible sur la boutique en ligne de son constructeur. Elle devrait bientôt peupler les enseignes des grands opérateurs de téléphonie mobile.

Elle aura bien besoin de l’aide de son smartphone attitré, le Grid 4. Mais au contraire de la PlayBook de BlackBerry, elle n’en dépend pas. Tout au plus en tire-t-elle des capacités supplémentaires.

Fusion Garage Grid 10 tablette - BIG


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur