Tablette Galaxy Tab 10.1 : Samsung obtient le droit de se défendre contre Apple

CloudMobilitéTablettes
Samsung Galaxy Tab 10.1

Suite à la décision d’un tribunal allemand saisi par Apple pour violation de brevets iPad, Samsung ne peut plus vendre sa Galaxy Tab 10.1 dans plusieurs pays européen. Le constructeur asiatique pourra se défendre le 25 août prochain.

La décision définitive de savoir si Samsung peut vendre ou non sa tablette Galaxy Tab 10.1 pourrait finalement être annoncée avant la fin de l’été.

Le constructeur sud-coréen défendra en effet sa cause devant le tribunal de Düsseldorf (Allemagne) le 25 août prochain. Lequel pourrait définitivement trancher dans les semaines qui suivront cette audience, note Silicon.fr.

Rappelons que, saisi par Apple pour violation de brevets, le tribunal allemand chargé de l’affaire a, le 9 août dernier, interdit à Samsung de poursuivre la commercialisation de sa tablette.

Une injonction préliminaire, qui fait suite à une décision similaire en Australie, et qui vaut pour tous les pays de l’Union européenne à l’exception des Pays-Bas où une autre affaire entre les deux acteurs est en cours.

Une décision judiciaire que Samsung n’a évidemment pas apprécié. « Samsung se prépare à contester cette mesure préliminaire devant la cour afin d’obtenir la levée de l’injonction dès que possible », annonçait le constructeur dans un communiqué du 10 août. Et a obtenu audience pour le 25 août prochain, donc.

Reste à savoir comment Samsung va défendre son bout de gras. Certes, le fabricant des Galaxy, tablettes ou smartphones, sous Android va « continuer à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la disponibilité des produits Samsung de communication innovants aux consommateurs en Europe et dans le monde ».

Mais il devra se montrer convaincant face au tribunal qui a approuvé la requête d’Apple qui juge le design de son iPad contrefait à travers le Galaxy Tab 10.1. Jusqu’à présent, les faits n’ont pas joué en sa faveur.

D’autant que la firme de Cupertino a multiplié les attaques en justice contre son concurrent. Samsung est notamment poursuivi devant un tribunal de La Hague pour violation de trois brevets technologiques et du design.

Selon Reuters, le juge néerlandais rendra son avis le 15 septembre pour, en cas de validation de la requête d’Apple, une application de la décision le 13 octobre. Là encore, Samsung risque l’interdiction totale de la vente de sa tablette sur le sol européen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur