Tablette : l’Acer Iconia Tab A700 n’a pas attendu le CES 2012

MobilitéOS mobilesTablettes
Acer Iconia Tab A700

A quelque 24 heures du coup d’envoi des hostilités, Acer profite de l’avant-CES (Consumer Electronics Show) pour révéler dans sa quasi-intégralité la tablette Iconia Tab A700.

Si Acer en avait volontiers laissé échapper quelques bribes d’avant-CES, cette tablette qui pourrait être la future Iconia Tab A700 s’est révélée dans sa quasi-intégralité à quelque 24 heures de l’échéance.

Sur le papier, ce terminal perpétue l’héritage de la dénommée A500, instigatrice de la gamme Iconia Tab et forte d’un passage remarqué en rayons, quand bien même son honnête succès commercial fut sans commune mesure avec celui de l’iPad.

Quoique le constructeur taïwanais n’ait pas daigné en dévoiler les tarifs, un tel terminal, vraisemblablement haut de gamme, semble paré pour dépasser le spectre du grand public et s’immiscer dans le débat de la consumérisation.

En témoigne un ensemble matériel… puissant.

Cette tablette embarque ainsi un SoC Nvidia Tegra3 à quatre coeurs, cadencé à 1,3 GHz et associé à un GPU habilité à restituer des contenus 3D en Full HD (1920 x 1280) sur une dalle multipoint de 10,1 pouces dont la technologie reste inconnue. Il pourrait toutefois s’agir d’un simple panneau TN.

Première tablette tactile à franchir ce seuil prétendu de performances, dépassant allègrement des netbooks eux aussi en pleine mutation, l’Iconia Tab A700 imposera-t-elle le grand écran tactile comme un incontournable dans l’exercice de la mobilité ?

Implémenté en standard, Android Ice Cream Sandwich contribuera très certainement à la tâche qui incombe à la nouvelle ambassadrice d’Acer.

A ce même titre, le capteur photographique dorsal à 5 millions de pixels et l’adjonction d’un module 3G reflètent une diversification des usages, alors que les ardoises tactiles sont sujettes à critiques, face à des smartphones généralement plus polyvalents.

Subsiste néanmoins une interrogation de rigueur autant de d’ampleur : quid de l’autonomie ? Tout juste finalisée, la dernière version d’Android aura fort à faire pour assurer une gestion adéquate de cette profusion de coeurs dont dispose le processus.

Acer, qui s’est en parallèle épris du marché low cost avec son Iconia Tab A200, se montrera peut-être plus loquace à ce sujet, lors de sa conférence au CES de Las Vegas, qui ouvrira ses portes ce 10 janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur