Tablette : Lenovo diversifie son offre grand public

MobilitéTablettes
Lenovo S2007 S2010 tablettes

Pas de révolution pour Lenovo, qui renouvelle en douceur sa gamme de tablettes tactiles grand public avec deux terminaux de 7 et 10 pouces, les dénommés S2007 et S2010.

Lenovo offre un peu de compagnie à son smartphone S2005, bientôt entouré de deux grandes soeurs tactiles, nommément les tablettes S2007 et S2010.

Ces terminaux devraient faire leurs débuts en Chine (aux dernières nouvelles, une question de jours pour le S2005) avant une exportation vers d’autres horizons, sous l’égide de la gamme IdeaPad, généralement synonyme de fiabilité, du moins dans nos contrées.

Une mise à jour tout en douceur des ardoises K1 et P1, dernières représentantes en date d’une clique tactile qui se peuple à mesure que Lenovo dévoile ses ambitions pour l’année à venir.

L’air de famille qui unit ces trois appareils laisserait à peine supposer que leur raison d’être diffère.

Et pourtant, quand le S2005 embarque Android Gingerbread dans le châssis d’un maxi-smartphone de 5 pouces, ses congénères délaissent les appels téléphoniques en faveur du multimédia, conformément au concept de la tablette tactile.

A cet effet, un processeur double coeur Qualcomm Snapdragon S3 cadencé à 1,5 GHz impose sa commodité face à un Tegra 2 dont le statut d’espèce en danger se confirme avec l’émergence d’Ice Cream Sandwich.

En l’imminence d’une transition uniformisée vers la dernière version de l’OS de Google, Honeycomb 3.2 impose toutefois provisoirement sa loi.

Surprise, le capteur dorsal atteint les 8 millions de pixels. Dans l’absolu, cette résolution est nettement supérieure à celle que propose la concurrence, l’Apple iPad en tête, alors même qu’une tablette n’a pas pour vocation première de se substituer à un appareil photo.

A en croire The Verge, aux premiers rangs d’une intronisation quasi officielle, Lenovo a mis les bouchées doubles pour implémenter en standard un module 3G ainsi qu’un écran IPS garant d’une qualité dont augure ce seul contraste évalué à 1500:1.

A titre de comparaison, l’iPad 2, qui figure parmi les ténors du genre, avoisine les 1000:1 sur ses dalles dotées de la même technologie.

En dépit d’une configuration musclée, l’autonomie s’afficherait également au beau fixe. Le Wi-Fi activé, elle tutoierait les 8 heures avec la batterie à 3790 mAh du S2007, pour s’établir à 11 heures sur le modèle supérieur, équipé d’un accumulateur à 7560 mAh.

Tributaire d’un alignement tarifaire avec la concurrence, la précédente génération de tablettes Lenovo s’est écoulée à hauteur de 399 dollars pour une version Wi-Fi (pas de 3G) à 16 Go de mémoire interne.

Il est fort probable que les dernières-nées de la marque suivent cette échelle de prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur