Tablette : RIM ne compte pas abandonner la PlayBook Wi-Fi

4GMarketingMobilité
PlayBook-Facebook

RIM dément l’arrêt de la version Wi-Fi de la PlayBook, au profit d’une unique gamme 3G / 4G. Minée par des accrocs à la production, la tablette ne suscite guère d’enthousiasme.

Les rumeurs qui suggèrent que la version Wi-Fi [sans 3G, ndlr] de la PlayBook est abandonné ne sont que fiction“.

Poussé dans ses retranchements par une communauté dubitative, RIM se montre catégorique et n’accorde aucune concession à ses détracteurs.

Au contraire, la société canadienne apporte un cinglant démenti à la rumeur lancée par OTR Global à propos de sa tablette.

La BlackBerry PlayBook 3G/4G n’aura pas le monopole, la version Wi-Fi survivra.

A elle-même comme à ses défauts. Et la production, quoique retardée, se poursuivra.

Au cours des derniers mois, la PlayBook a été lancée dans 16 nouveaux marchés à travers le monde et d’autres sorties sont prévues en Asie du Sud-Est, en Europe de l’Ouest et au Moyen-Orient dans les semaines à venir“, prétend RIM.

Disponible depuis avril (et testée par ITespresso), la tablette phare de Research in Motion est loin de faire l’unanimité.

Sa dépendance exacerbée vis-à-vis des smartphones lui a valu les plus vives critiques.

Et les ventes ont du mal à suivre à en croire un premier trimestre décevant pour RIM.

C’est tout naturellement que le constructeur canadien est pressenti pour concentrer ses efforts sur une mouture dotée du haut débit mobile (3G).

Les investissements consentis pour la PlayBook de base à 16 gigaoctets seraient alors réinjectés dans le développement d’une gamme de 7 produits prévus pour la fin de l’année, et tous équipés d’un BlackBerry OS uniformisé.

Parmi ces futurs appareils, on comptera peut-être une nouvelle PlayBook, moins dépendante des smartphones BlackBerry.

A lire également : Dossier spécial : Tablette : qui veut détrôner l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur