Tablette : RIM va-t-il élargir sa PlayBook à 10 pouces ?

MobilitéTablettes

Le catalogue 2013 de RIM inclura-t-il une tablette PlayBook de 10 pouces ? C’est ce que laissent à penser des clichés qui ont fuité sur la Toile à l’initiative d’un site vietnamien.

Une diapositive confidentielle exfiltrée le mois dernier avait laissé entrevoir, sur la feuille de route 2013 de Research in Motion, une nouvelle tablette BlackBerry PlayBook.

A en examiner les clichés d’un prototype récupérés par le site Tinh Te (Vietnam), il s’agirait d’un modèle de 10 pouces très proche de l’actuelle version de par son design et sa connectique.

Au-delà des apparences perdure un voile d’abstraction quant à la capacité de la mémoire interne. Aux dernières nouvelles, il était fait état d’un espace de stockage porté à 128 Go sur le cru 2013 de la PlayBook, sans confirmation pour l’heure.

Mais cette déclinaison du produit en deux formats corroborerait les aspirations de RIM, qui cherche à toucher le grand public avec une ardoise numérique aux accents sédentaires, idéale pour un usage domestique.

Résolument dédié aux professionnels selon le constructeur canadien, le 7 pouces resterait d’actualité avec en prime l’implémentation en standard d’une puce 4G et une batterie puissante de 4800 mAh, à 17,7 Wh.

Si la 10 pouces venait effectivement à voir le jour, elle pourrait embarquer un accumulateur plus volumineux, à 3.7/7250 mAh pour 26,82 mAh.

Doublée d’un flash, la caméra frontale serait légèrement décalée vers la droite sur les deux modèles, incrustée dans un cadre tactile déjà de mise sur la PlayBook, première du nom.

Limitée, la connectivité inclurait au moins un port USB et vraisemblablement une nouveauté phare : une interface mini-HDMI. Impossible de discerner un éventuel lecteur de cartes SD.

Dans la logique de la stratégie de RIM, le système d’exploitation BlackBerry 10 chapeautera cet ensemble qui devrait trouver sa place au sein d’un catalogue enrichi en parallèle de 4 smartphones, pas un de plus.

Cette armada, le groupe high-tech basé en Ontario (Canada) la déploiera pour jouer sa survie sur le marché de la mobilité.

En fermeture de séance ce 30 juillet à New York, son titre boursier s’affichait en recul de 1,97%, à 7,23 dollars.

(Photo d’illustration : BlackBerry Playbook)

action RIM 30 juillet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur