Tablette Surface : Acer critique vertement la stratégie de Microsoft

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes

Dans un entretien au Financial Times, le P-DG d’Acer, JT Wang, redoute l’arrivée sur le marché de la tablette Microsoft Surface sous Windows, qui pourrait sévèrement déstabiliser l’écosystème IT.

Est-ce un avertissement ? Une menace ? En tout cas, JT Wang, le P-DG d’Acer, n’y va pas par quatre chemins et voit d’un très mauvais œil la sortie prochaine des tablettes Microsoft Surface sous Windows 8, qui pourraient, selon lui, avoir « un impact négatif sur l’écosystème ».

Dans un entretien au Financial Times, le dirigeant du constructeur taïwanais avertit clairement Microsoft : la firme de Redmond devrait revoir sa stratégie en matière de tablettes tactiles, un marché déjà largement dominé par l’iPad Apple ou encore la Samsung Galaxy Tab sous Android.

« Nous leur avons dit : reconsidérer la question. Repensez-y à deux fois », rapporte JT Wang. « […] certaines marques pourraient réagir négativement. Etre constructeur n’est pas votre cœur de métier, [… »].

En effet, l’arrivée à la rentrée de tablettes Microsoft équipées de Windows 8 pourrait couper l’herbe sous le pied à des constructeurs, comme Acer, qui commercialisera bientôt des ardoises équipées elles-aussi de Windows. De partenaire OEM, Microsoft deviendrait un concurrent direct pour le constructeur asiatique…

Pour le moment, Microsoft n’a pas encore réagi aux propos tenus par le P-DG d’Acer.

 

 

Crédit image : Copyright iQoncept-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur