Tablette Surface : Microsoft confronté à la réalité économique du marché ?

MobilitéTablettes
Microsoft Surface Windows RT tablette convertible

En cette période de soldes marquée par l’offre promotionnelle Microsoft Surface, GfK note que le prix moyen des tablettes numériques a baissé de 33% en un an.

En cette période de soldes, Microsoft applique une remise de 150 euros TTC sur toutes les versions de sa tablette Surface “RT”, celle équipée d’un microprocesseur ARM.

Le modèle de base, à 32 Go de mémoire interne, sera affiché à 339 euros. Sa déclinaison équipée de 64 Go de stockage et du clavier sensitif Touch Cover se vendra à 439 euros.

Les prix s’entendent TTC et l’offre est valable chez les distributeurs spécialisés comme sur la boutique en ligne de Microsoft.

Cette opération promotionnelle laisse présager d’un renouvellement de l’offre à l’horizon 2014, mais elle s’apparente surtout à une liquidation des invendus : il resterait encore, en stock, près de 2 millions d’exemplaires de Surface.

Cette dernière se serait écoulée, selon IDC, à tout juste un million d’unités depuis son lancement commercial le 26 octobre 2012, captant notamment moins de 1% du marché des tablettes au premier trimestre 2013.

Inscrite dans la continuité d’un repositionnement stratégique qui a déjà impliqué, en décembre dernier, une extension du réseau de distribution à des revendeurs tiers (dérogeant à une politique jusqu’alors 100% directe), cette baisse de prix peut s’appréhender à une échelle plus globale.

L’institut GfK note en ce sens que le prix moyen de vente au détail des tablettes numériques a chuté de 33% en un an, pour s’élever aujourd’hui à 257 euros.

Le consommateur français est même pressenti pour revoir à la baisse son panier, à hauteur de 240 euros d’ici la fin de l’année.

L’absence d’une réelle segmentation entre les produits – sauf en termes de taille d’écran, de processeur et d’autonomie – y est pour beaucoup, selon Les Echos.

La guerre des prix qui sévit autour du format 7/8 pouces, des processeurs bicoeurs (AllWinner, MediaTek, RockChip) et du système d’exploitation d’exploitation semble également concourir à cette logique.

Une offre abondante de produits à moins de 150 euros – et d’autant plus opportuns dans un contexte économique difficile – envahit actuellement les étals des détaillants et les sites e-commerce.

L’adoption des tablettes s’en ressent : au 31 mars 2013, plus de 5 millions de foyers français en possèdent au moins une.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur