Tablette : les USA s’apprêtent à accueillir la BlackBerry PlayBook

MobilitéOS mobilesTablettes

De peur de rater le coche, RIM sortira la mois prochain sa tablette BlackBerry PlayBook sous environnement QNX, mais seulement aux Etats-Unis, dans un premier temps.

Après bien des hésitations, RIM s’apprête à lancer sa tablette BlackBerry PlayBook sur le marché, note Silicon.fr. L’Amérique du Nord sera favorisée dans un premier temps. Le constructeur canadien vient d’annoncer la disponibilité de la PlayBook dans 20 000 boutiques aux Etats-Unis et Canada. Notamment chez le distributeur Best Buy qui semble s’inscrire comme partenaire privilégié.

En revanche, aucun accord de distribution n’est annoncé avec les opérateurs télécoms locaux. Quant au lancement à l’extérieur du continent nord-américain, il n’est pas évoqué.

Trois modèles de la tablette PlayBook sous environnement QNX seront proposés à partir du 19 avril prochain. Les versions 16, 32 et 64 Go de stockage seront proposées à 499, 599 et 699 dollars respectivement. Soit des tarifs similaires à ceux de l’iPad d’Apple dans leur version Wi-Fi uniquement.

La PlayBook étant dépourvu de communication 3G/CDMA, dans son modèle actuel du moins, RIM ne peut se permettre d’afficher des prix plus élevés s’il veut rester concurrentiel face au leader incontesté du secteur. Néanmoins, le constructeur canadien propose du 7 pouces là où Apple affiche plus de 9 pouces…

La PlayBook s’illustre par son système d’exploitation multitâche original développé autour de QNX (acquis en avril 2010). Enfin, pas si original puisque HP lui a trouvé des ressemblances troublantes avec son propre WebOS qui équipe sa TouchPad.

La tablette de RIM ne s’en illustre pas moins par un écran tactile 7 pouces (1024×600 pixels), le Wi-Fi 802.11n, un processeur double coeur 1 GHz, le support de la haute définition (1080p) en sortie (HDMI) comme en enregistrement (capteurs 5 Mégapixels en dorsal et 3 Mpx en frontal), le GPS et les capteurs de mouvements (gyroscope, boussole, accéléromètre). Le tout pour 425 grammes.

Face à la déferlante iPad et à la concurrence Android (notamment la Motorola Xoom sortie en février et qui débarque en boutiques dans sa version Wi-Fi en Amérique du Nord), sans oublier l’exotique Cius de Cisco, l’attendue TouchPad de HP et les très dynamiques Galaxy Tab 10.1 de Samsung ou Flyer de HTC, RIM devra batailler ferme pour s’installer sur le marché des tablettes.

Il est vrai que ce dernier est appelé à s’élargir avec plus de 50 millions de ventes attendues en 2011 par les analystes contre 18 millions en 2010. Mais ces mêmes analystes, IDC en tête, considèrent que l’iPad 2 continuera de tenir le haut du pavé avec 70% à 80% du marché. La concurrence se battra pour les miettes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur