Tablettes : eviGroup change de nom et s’installe à Paris

EntrepriseMobilitéOS mobilesTablettes
paddle-evigroup-tablette-evi-sas

EviGroup, pionnier français des tablettes tactiles mais pas seulement, prend son envol en adoptant une nouvelle structure juridique – et un nouveau nom – et en prenant pied dans la Capitale.

evi tablette yziPionnier français de la conception et de la fabrication de tablettes tactiles depuis 2009 (l’Ipad d’Apple n’arrivera qu’en 2010), mais injustement méconnu, eviGroup était jusqu’alors dirigée depuis Nancy par son jeune et brillant fondateur, Nicolas Ruiz.

La société vient de vivre un virage majeur qui doit lui permettre de prendre son envol.

Forte de sa double compétence hardware et logicielle (on doit notamment à eviGroup la création de logiciels innovants reposant sur l’intelligence artificielle), eviGroup a en effet annoncé sa transformation en Evi SAS, Société par Actions Simplifiées, au capital de 150 000 euros.

De quoi pour elle avoir les moyens de poursuivre ses efforts en R&D, en communication et dans le domaine de la distribution notamment.

Nicolas Ruiz, le jeune et brillant fondateur d’eviGroup, devient son Président tandis qu’Alain Martin, qui préside une holding financière, a été nommé Directeur Général d’evi SAS.

Le crédo d’Evi SAS ? Continuer et accélérer la conception et la production de produits technologiques innovants sur un marché devenu hautement concurrentiel.

Et prouver qu’un acteur français dans ce domaine a son mot à dire face aux grands acteurs mondiaux de l’électronique grand public et de l’informatique.

Plus de proximité

siege showroom evi sas avenue opera paris source Google Maps
Evi SAS s’installe avenue de l’Opéra à Paris (source Google Streetview)

Pour être au plus proche de ses clients, la société met la dernière main à l’implantation de ses nouveaux bureaux au cœur de Paris, avenue de l’Opéra (pour l’anecdote à quelques pas de l’ancien siège de Google en France, à quelques dizaines de mètres du flagship de Parrot et entre l’Apple Store Opéra et celui du Louvre).

Un showroom y sera prochainement installé qui permettra aux clients et prospects d’y découvrir et d’essayer l’ensemble des produits.

Avec ce changement de structure, et de nom, et l’ouverture de ce siège parisien, Evi SAS se donne pour objectif de devenir un acteur majeur sur le marché des tablettes tactiles en France.

Il avait été pionnier en la matière avec Le Pad. En février 2010, la société considérait l’iPad d’Apple comme “un smartphone XXL“.

Fort de son positionnement rafraîchi, Nicolas Ruiz indique que de nouveaux produits devraient prochainement arriver en plus des tablettes sous Android (dont la très remarquée Yzi Pocket au rapport prestations/prix étonnant), de celles sous Windows 7 et 8, et des autres produits conçus par les équipes d’Evi.

De quoi voir l’avenir en rose dans un pays où les bonnes nouvelles ne sont pas si nombreuses par les temps qui courent !

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur