Tablettes : Lenovo tient-il le tiercé gagnant ?

MarketingMobilitéOS mobilesTablettes
Lenovo ThinkPad

Pour le grand public (gamme IdeaPad), le constructeur chinois sort les tablettes K1 (sous Android) et le P1 (Windows 7). S’y adjoint le ThinkPad, une machine semi-pro et plus fournie.

Trois nouvelles tablettes signées Lenovo verront le jour avant la fin de l’année (en fonction des modèles).

Deux d’entre elles, les Ideapad K1 (Android) et P1 (Windows 7), se destinent au grand public.

Leur consœur dédiée aux professionnels se nomme tout simplement ThinkPad Tablet.

Lenovo n’a pas manqué de susciter l’empressement autour de sa gamme de tablettes, qu’il fait miroiter au grand public depuis plusieurs années.

La plaisanterie prend fin avec ces trois modèles dont l’un est dédié aux entreprises.

Pas de surprise concernant la politique tarifaire. L’alignement est désormais de rigueur pour tous les novices sur le marché des tablettes numériques.

Commercialisé à 399 dollars dans sa version Wi-Fi (sans 3G) à 16 Gigaoctets de mémoire internet, l’Ideapad K1 s’articule autour d’un processeur Tegra 2, monnaie courante sur les appareils de consommation de contenus.

Lenovo IdeaPad K1

1280 pixels par 800, la résolution de la dalle 10,1 pouces est elle aussi commune. Le capteur de luminosité intégré contribuera certainement à maximiser l’autonomie d’une batterie opérationnelle jusqu’à 10 heures en continu, selon Lenovo.

Pour le reste, il ne tiendra qu’aux clients potentiels de s’épancher sur une configuration des plus classiques incluant, entre autres, du micro-HDMI, un logement SDHC, une connectivité Bluetooth et des caméras “en veux-tu, en voilà”.

Le K1 ne sera pas seul à investir les étals américains le mois prochain. Le ThinkPad lui emboîtera le pas, à 499 dollars pour le modèle 16 Go.

C’est sans compter les 30 dollars à consentir pour obtenir le stylet optionnel, à utiliser en tandem avec la fonction de reconnaissance d’écriture MyScript Notes Mobile.

Lenovo ThinkPad

Mais avec cette tablette intelligente, Lenovo promet le meilleur aux entreprises, notamment grâce à un écran traité contre les rayures et dont la technologie IPS offre des angles de vue jusqu’à 178 degrés.

Avec une autonomie qui plafonne autour des 8 heures, les administrateurs réseaux devraient être les premiers comblés.

Ils sauront tirer parti d’un USB au format conventionnel et d’un connecteur propriétaire destiné à une station d’accueil.

Petit dernier qui ne devrait voir le jour qu’à l’automne, l’IdeaPad P1 carbure à l’Atom Z670, pour une vitesse d’horloge de 1,5GHz.

Lenovo IdeaPad P1

Les 2 gigaoctets de mémoire vive DDR2-800 accompagneront un SSD de 32 ou 64 Go. La batterie 2 cellules se montrera peut-être même un peu juste, avec 6 heures d’autonomie annoncées.

Pour fêter dignement la sortie de ses trois bébés, Lenovo se paie le luxe de lancer un marché dénommé App Shop. Celui-ci regroupera du contenu optimisé pour les IdeaPad et le ThinkPad.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur