Tablettes : les ambitions d’Intel pour 2014

ComposantsPCPoste de travailRégulations
intel-tablettes-pc-2014

Intel, qui a fait de la mobilité l’un de ses chevaux de bataille, espère quadrupler ses ventes en 2014 sur le segment des tablettes.

Confronté à un recul de son activité sur le marché du PC, Intel a fait de la mobilité un axe de développement prioritaire.

Sous la direction de Brian Krzanich (investi en mai dernier au poste de CEO), la multinationale a abordé une phase de transformation marquée par des initiatives sur le segment des smartphones et dans l’Internet des objets.

Dans un contexte de mutation profonde du marché des biens technologiques, Intel nourrit autant d’ambitions en matière de tablettes numériques.

Andy Bryant, président du conseil d’administration de la société, reconnaît que le retard accumulé sur ce front a permis à d’autres acteurs (ARM en tête) de devenir les leaders.

Pour autant, Intel espère rester dans la course et se donne l’objectif d’intégrer ses processeurs dans 40 millions de tablettes en 2014… soit quatre fois plus que cette année.

A ces fins, la firme se dit prête à aborder des marchés à faible marge, comme celui des tablettes à moins de 100 euros.

Comme le souligne Silicon.fr, Intel passerait de 5,4% à 15,2% de parts de marché si cet objectif était rempli.

Rappelons en effet que selon Gartner, 263 millions de tablettes trouveront acquéreurs en 2014, contre 184 millions en 2013.

Afin de rentabiliser son activité de fondeur, Intel va également ouvrir plus largement ses usines aux acteurs, à l’image de TSMC et GlobalFoundries.

Sa progression sur le marché des data centers devrait se poursuivre en parallèle, compensant la stagnation dans l’univers du PC.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : quelles sont vos connaissances à propos d’Intel ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur