Tablettes : le marché cherche un nouveau souffle

MobilitéRégulationsTablettes
idc-marche-tablettes-2014-t2

IDC note une certaine inertie dans la tectonique d’un marché mondial des tablettes numériques bouleversé notamment par l’émergence des smartphones à grand écran.

Conjugué à l’essor des tabphones (ou “phablettes”), l’allongement du cycle de vie des biens technologiques a un impact non négligeable sur le marché mondial des tablettes numériques.

Voilà deux trimestres qu’IDC réitère ce constat établi en début d’année. Le cabinet de conseil dans le marketing et les services a d’ailleurs récemment revu à la baisse ses prévisions de ventes pour 2014 : selon les dernières estimations, ce ne sont plus 261 millions, mais 254 millions de tablettes qui devraient trouver acquéreur.

L’arrivée à satiété des pays à économie développée n’est pas étrangère à cette rupture de croissance dont Apple subit le contrecoup : des 49,3 millions de tablettes écoulées entre le 1er avril et le 30 juin, seuls 13,3 millions étaient des iPad. Avec 26,9% de part de marché, la firme de Cupertino voit se réduire son avance sur la concurrence : elle détenait encore 33% du marché il y a un an, avec 14,6 millions d’iPad vendus.

Après une progression en début d’année, Samsung rentre dans le rang : avec 8,5 millions de tablettes livrées, le groupe high-tech sud-coréen ne pèse plus que 17,2% du marché, contre 18,8% l’année dernière (8,4 millions de ventes). Seul fabricant du Top 5 à suivre une dynamique positive : le Chinois Lenovo, qui reste en deçà des 5% de parts de marché, mais qui se trouve désormais sur un rythme de 10 millions de tablettes par an.

Si Asus et Acer occupent toujours respectivement les 4e et 5e places avec 4,6% et 2% du marché, leur position est menacée par une foule de constructeurs qui représentent à eux tous 44,4% des ventes (+7,4 points en un an ; un record). Dans cette catégorie, on trouve aussi bien des acteurs asiatiques à la stratégie tarifaire agressive que des spécialistes historiques du PC qui se sont lancés sur le segment des tablettes, souvent via des offres combinées avec réductions à la clé.

D’après IDC, la prochaine vague d’adoption des tablettes sera tirée par des prix plutôt que de nouvelles fonctionnalités (logique qui devrait aussi s’appliquer aux smartphones). Mais il ne faudra pas oublier les offres qui se préparent dans le monde de l’entreprise : illustrée par le récent partenariat entre Apple et IBM, cette évolution commerciale devrait se faire à l’avantage des vendeurs, qui pourront réaliser davantage de marges. Marges qui pourraient également augmenter sensiblement avec la multiplication de produits équipés de grand écrans (jusqu’à 50% de différence avec les tablettes de moins de 8 pouces, selon Gartner).

idc-marche-tablettes-t2-2014

Asus VivoTab Note 8

Image 4 of 4

De la tablette au convertible
Un clavier optionnel peut être utilisé en complément au stylet et au contrôle tactile, pour faire de la VivoTab Note 8 une station de travail mobile.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des tabphones ?

Crédit photo : kurhan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur