Tablettes : Microsoft éduque les “digital natives” à l’école de la Surface

Mobilité
tablette Microsoft Surface RT 64 Go

En phase avec la scolarisation des “digital natives”, Microsoft entrevoit dans les établissements scolaires et universitaires l’eldorado de ses tablettes numériques Surface et initie à cet égard avec une campagne promotionnelle, du 24 juin au 31 août.

Pour insuffler une nouvelle dynamique commerciale à ses tablettes Surface, Microsoft concentre ses visées sur le secteur de l’éducation, avec une offre promotionnelle qui courra du 24 juin au 31 août.

Par opposition à la Surface Pro, non concernée par cette opération, le modèle sujet à remises tarifaires est celui sous Windows RT (architecture microprocesseur ARM), plutôt destiné au grand public.

Sa version de base à 32 Go de mémoire interne sera en l’occurrence proposée à 199 dollars, contre 499 dollars en vente au détail.

Y ajouter le clavier sensitif Touch Cover fera monter la facture à 249 dollars, contre 599 dollars actuellement ; ce sera 289 dollars (au lieu de 629 dollars) avec la version mécanique Type Cover.

Si l’offensive se porte essentiellement sur les États-Unis, elle englobe aussi le Canada, la Chine, Singapour… et l’Europe de l’Ouest, dont la France, sur le principe du “premier arrivé, premier servi”, jusqu’à épuisement des stocks.

Agressif sur les prix auprès des établissements scolaires et universitaires, Microsoft a déjà offert 10 000 tablettes Surface à autant d’enseignants.

Il se murmure que la firme de Redmond, ayant commandé trop d’exemplaires à ses fournisseurs (il est question de 2 millions d’unités livrées, et qui n’ont pas toutes trouvé acquéreur), poursuit actuellement un objectif d’écoulement de ses surplus.

Sur un marché en pleine mutation où les tablettes côtoient, parfois dans un facteur de forme convertible, les PC, l’équation Windows RT est difficile à résoudre.

Mais l’appétence des “digital natives” pour les nouvelles technologies laisse entrevoir un levier de croissance.

En phase avec la scolarisation de cette génération connectée, Microsoft cherche à banaliser l’usage global des TICE, y compris auprès du personnel enseignant, du primaire au supérieur, entre dématérialisation des manuels et expériences virtuelles en réalité augmentée.

A noter que cette campagne promotionnelle estivale devait à l’origine débuter le 17 juin.

En attestent plusieurs formulaires de commande – aujourd’hui disparus – à renvoyer à SurfaceEDU@Microsoft.com et une contribution blog postée – puis effacée – par l’un des animateurs du “Windows Developer Show”.

Contacté par ITespresso.fr, Microsoft France ne fournit pas plus de détails sur cet imbroglio. Outre-Atlantique, on confirme néanmoins à ZDnet.com que le programme débutera bien le 24 juin.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur