Tablettes : Samsung touche au segment premium

MobilitéTablettes
samsung-galaxy-tab-s

Samsung monte en gamme dans son offre de tablettes avec la série Galaxy Tab S, composée de deux modèles de 8,4 et 10,5 pouces positionnés sur le créneau de l’iPad Air.

Malgré des signes de saturation dans les pays industrialisés et une rude concurrence des smartphones à grand écran, le marché des tablettes devrait poursuivre sa croissance en 2014, pour avoisiner les 250 millions d’unités vendues, notamment grâce à la diffusion massive d’Android.

S’appuyant sur ce constat globalement partagé par les cabinets d’études américains Gartner, IDC et ABI Research, Samsung a entrepris une segmentation stratégique de son offre Galaxy Tab pour élargir sa cible commerciale. Au mois d’avril, l’annonce de la série Galaxy Tab 4 avait marqué un glissement en milieu de gamme destiné à contrer l’offensive des fabricants asiatiques qui imposent une forte pression sur le prix.

Quelques semaines plus tard, les Galaxy Tab 4 (7, 8 et 10,1 pouces) étaient déclinées en des versions “professionnelles” visant des secteurs d’activité comme le commerce/distribution, la banque/assurance et l’éducation, avec des solutions de bureautique, sécurité, de gestion des parcs mobiles et de virtualisation.

Samsung établit aujourd’hui un pont entre ces deux gammes avec les Galaxy Tab S (8,4 et 10,5 pouces), inscrites dans la tendance du “prosumer”, laquelle se caractérise par une mixité accrue des usages professionnels et personnels sur les mêmes terminaux. Respectivement annoncées à 399 euros et 499 euros TTC en version 16 Go, les deux tablettes embarquent des processeurs 8 cœurs Exynos 5 Octa (4 cœurs pour les tâches principales ; 4 autres pour les applications qui consomment peu de ressources) accompagnés de 3 Go de RAM.

Livrées avec Android 4.4 “KitKat” et une surcouche TouchWiz, elles disposent chacune d’un écran QHD (2560 x 1600 pixels, à comparer aux 2048 x 1536 pixels des iPad Air et mini Retina) basés sur la technologie Super AMOLED… que Samsung réservait jusqu’alors à ses smartphones.

Autre point de distinction par rapport à l’offre d’Apple : une finesse 6,6 mm, contre 7,5 mm pour la dernière génération de l’iPad. La Sony Xperia Z2 Tablet garde un léger avantage, à 6,4 mm d’épaisseur. Le lecteur d’empreintes digitales présent sur le Galaxy S5 est reconduit. Parmi les fonctionnalités inédites, on retrouve SideSync 3.0, qui permet d’associer la tablette à un smartphone pour prendre les appels et faciliter le transfert de fichiers par Wi-Fi.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Samsung ?

Crédit photo : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur