Tablettes tactiles : BenQ sur le créneau de la banalité

MobilitéOS mobilesTablettes
tablette BenQ R70

Le constructeur taïwanais BenQ s’apprête à lancer sa nouvelle tablette 7 pouces sous Android Froyo. Celle-ci est doté d’une surcouche logicielle maison, Enjoyment, et de la suite bureautique ThinkFree Office spécial cloud.

Son nom est R70. Et derrière ses airs de jouet pour adulte, la dernière tablette tactile de BenQ cache un système Android Froyo embarqué dans un énième pavé muni d’un écran de 7 pouces, pour des dimensions conventionnelles de 20 centimètres sur 14 et une masse évaluée à 428 grammes.

Des 800 x 600 pixels de la dalle TFT capacitive à ce processeur Cortex A8 à 1 gigahertz en passant par un Wi-Fi 802.11n et une connectivité Bluetooth 2.1 + EDR, le constructeur taïwanais aurait tendance à servir au grand public du réchauffé.

Mais c’est sans compter l’implémentation d’une surcouche logicielle innovante, dénommée Enjoyment et déployée dans sa version 3.0. Le concept reprend, tel un clone, les bureaux parallèles d’Android et les fameux widgets, en y ajoutant quelques programmes et un marché d’applications dédiés.

Ainsi, quand Asus opte pour Polaris Office, BenQ fait le pari de fournir sa suite bureautique ThinkFree Office, dotée de fonctionnalités d’édition et de sauvegarde dans le cloud, à l’image de Google Documents et d’Office 365 (produit Microsoft).

L’Android Market passe également à la trappe, remplacé par une certain Joymall, écosystème multimédia qui permet l’achat et la location de vidéo à la demande, de morceaux de musique, de livres électroniques et de jeux adaptés au contrôle tactile.

A priori, tel est bien là le seul fait de gloire d’une tablette résolument orientée grand public, et qui sortira dans un premier temps exclusivement en territoire taïwanais, avant d’aller goûter au plaisir d’un voyage vers les Etats-Unis et pourquoi pas l’Europe, autour des 300 dollars pour le seul modèle à 2 Go de mémoire interne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur