Tablettes : tendance Surface au CES 2016

MobilitéPCPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
ces-2016-surface
6 0

Les « maxi-tablettes » de 12 à 13 pouces sont l’une des attractions du CES 2016. En voici cinq modèles susceptibles de concurrence la Surface Pro de Microsoft.

On l’aura constaté au CES 2016 : la concurrence s’élargit vraiment autour de l’iPad Pro d’Apple et de la Surface Pro 4 de Microsoft.

Samsung, Acer, Lenovo, Toshiba, Panasonic… Tous ont présenté au moins une tablette de 12 à 13 pouces.

Avec la généralisation du format hybride, une question se pose : où se situe la frontière avec les PC ?

Lorsque le clavier est détachable, les constructeurs ont tendance à ranger leurs produits dans la catégorie des tablettes. Nous avons retenu ce critère, excluant ainsi des terminaux comme le nouveau Latitude 12 série 7000 de Dell, dont l’écran pivote autour du clavier, mais ne peut en être dissocié.

Point commun à plusieurs de ces « Surface-like »* : elles exploitent le format d’image 3:2, présenté comme un intermédiaire idéal entre le 4:3 et le 16:9 pour la productivité.

Illustration sur la Galaxy TabPro S de Samsung, dotée d’un écran de 12 pouces à technologie OLED, en 2 160 x 1 440 pixels. La version mise en avant dans le cadre du CES est basée sur une puce Core m3 associée à 4 Go de RAM et 128 Go de stockage sur SSD. Le clavier est livré en standard, au contraire de la connectivité 4G. L’USB Type-C est au rendez-vous sur cette tablette annoncée à 693 g pour 6,3 mm.

samsung-galaxy-tabpro-s

Configuration d’ensemble similaire pour la ThinkPad X1 Tablet de Lenovo, avec également un écran 12 pouces en 2 160 x 1 440, sur base Core M.

Le prix de base est fixé à 899 dollars HT, avec la possibilité d’acquérir des modules qui se « clipsent » à l’arrière de la tablette. Un « Productivité » à 149 dollars avec batterie supplémentaire, port HDMI, USB 3.0 et connecteur pour station d’accueil ; un « Présentation » à 279 dollars avec port HDMI et projecteur ; et un troisième doté d’une caméra RealSense 3D, à 149 dollars.

lenovo-thinkpad-x1-tablet

 

Pour envisager un écran 4K, il faut lorgner du côté de l’Aspire Switch 12 S d’Acer. En sachant toutefois qu’il faudra compter plus de 1 000 dollars HT pour la configuration de base en Core M, 4 Go de RAM, un SSD de 128 Go… et cette caméra à technologie RealSense (capture 3D) intégrée à l’arrière.

Également livrable avec une dalle Full HD (1 920 x 1 080 pixels), la tablette de 12,5 pouces est annoncée à 600 g, pour 10 mm d’épaisseur.

acer-aspire-switch-12-s

On dépasse le kilo et les 2 cm avec la Toughpad FZ-Q1 de Panasonic, qui joue toutefois dans la catégorie des terminaux durcis avec son écran Full HD de 12,5 pouces. Elle n’est pas livrée de série avec Windows 10, mais avec Windows 8.1 (Pro).

Deux modèles sont proposés : un « Standard » en Celeron N2807 avec 4 Go de RAM et 64 ou 128 Go de SSD pour 999 dollars HT ; un « Performance » en Core i5 avec 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de SSD pour 1 699 dollars HT – la 4G étant en option, tout comme les lecteurs SmartCard et RFID.

panasonic-toughpad-fz-q1

Le ticket d’entrée est moins élevé pour la nouvelle dynaPad de Toshiba : 569 dollars HT, sans le clavier. Mais on reste sur de l’Atom (x5-Z8300), sans USB Type-C, ni connectivité LTE, même en option. De même, pas plus de 4 Go de RAM et 64 Go pour le stockage interne.

Toshiba a opté pour le format 3:2 (1 920 x 1 280 pixels sur 12 pouces) et mise sur l’offre logicielle associée au stylet Wacom. Ainsi que sur la relative finesse de l’ensemble (6,9 mm pour 580 g).

toshiba-dynapad

On notera que Fujitsu avait officialisé, il y a quelques semaines, la Stylistic R726, une 12,5 pouces en Full HD avec un Core i3 en entrée de gamme.

* Pour rappel, la Surface Pro 4 (12,3 pouces, 2 736 x 1 824 pixels) commence, en France, à 999 euros TTC sans le clavier pour un modèle en Core m3, avec 4 Go de RAM et un SSD de 128 Go.

Crédits photos : Acer, Lenovo, Panasonic, Samsung & Toshiba


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur