Tablettes : un nouveau trio Excite chez Toshiba

MobilitéOS mobilesTablettes
Toshiba Excite tablette

Challenger sur le marché des tablettes, Toshiba joue les antagonistes et intronise au sein de sa gamme Excite trois représentantes orientées multimédia, à l’appui des processeurs Tegra 3.

On relève trois nouvelles tablettes Excite en un seul lever de rideau du côté de Toshiba.

Le groupe high-tech japonais maintient le cap pour miser sur l’alliance d’Android Ice Cream Sandwich et des nouveaux processeurs Nvidia Tegra 3.

Entre la mobilité exacerbée du format 7,7 pouces, les bénéfices d’une diagonale de 13,3 pouces et le sempiternel “juste milieu” que matérialise l’Excite 10, l’offre, orientée multimédia, est déclinée à toutes les sauces.

Quelques éléments restent néanmoins communs à ce trio de tablettes : 1 Go de RAM, une caméra frontale et un capteur photographique dorsal respectivement à 2 et 5 mégapixels, ainsi qu’une connectivité sans fil standard qui comprend le Bluetooth et le Wi-Fi 802.11n.

Reléguée au rang des abonnés absents, la 3 G, à l’instar de la 4 G, n’a pas obtenu les faveurs de Toshiba, qui lui a préféré un travail de fond sur le châssis et l’écran, composantes primordiales des ardoises numériques.

A cet égard, l’Excite 7.7 a la particularité d’embarquer une dalle AMOLED en résolution 1280 x 800.


Cette technologie de rendu propre aux smartphones est l’une des plus onéreuses sur le marché.

Aussi, l’échelle tarifaire s’en ressent : 499 dollars ‘environ 380 euros) pour le modèle à 16 Go, qui devrait investir les enseignes nord-américaines le 10 juin prochain.

La version à 32 Go s’affichera à 579 dollars, pour quelque 8 millimètres d’épaisseur et 380 grammes sur la balance, dans la catégorie des poids légers.

Aux antipodes, l’Excite 13.3, curieuse tablette sortie du diable vauvert, n’était encore, lors de sa première sortie anticipée, il y a quelques semaines, qu’un prototype embué de mystère.

Toshiba n’a pas pour autant refréné sa foie des grandeurs.

Destiné à prendre la température auprès du grand public, ce poisson-pilote, intermédiaire de convergence avec les ultrabooks s’est matérialisé, en 1600 x 900 pixels.

En qualité de terminal sédentaire destiné à peupler les foyers connectés, il embarque notamment une sortie microHDMI et un lecteur de cartes SD.

Le modèle doté de 32 Go de mémoire interne s’affichera à 649 dollars (environ 495 euros). A ses côtés, la version 64 G à (749,99 dollars) complètera l’autre 13,3 pouces de la marque, en l’occurrence l’AT330 et son tuner TNT.

En aparté, l’Excite 10, certifiée Google comme ses consoeurs, débarquera aux Etats-Unis pour l’été, de 449 à 649 dollars… des tarifs concurrentiels face au nouvel iPad, voire à l’iPad 2 et sa réduction permanente de 100 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur