Taboola accentue la pression dans la recommandation de contenus

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicité
taboola

L’Israélien Taboola, qui édite une plate-forme de recommandation de contenus personnalisés pour les internautes, a levé 117 millions de dollars, notamment auprès du groupe Arnault (LVMH).

La start-up israélienne Taboola, éditrice d’une plate-forme de recommandation de contenus personnalisés, a finalisé une levée de fonds de 117 millions de dollars.

Cette enveloppe a été financée par Fidelity Investiments, Marker Financial Advisors, Steadfast Capital, Advance Publications, Comcast Venture, sans oublier l’implication du groupe français Arnault (groupe de luxe LVMH) et Yahoo Japan.

Fondé en 2007 par Adam Singolda et basé à Tel-Aviv, Taboola propose aux éditeurs Web et aux marques une plate-forme dédiée au marketing de contenus : elle s’appuie sur une analyse des schémas de lecture et consommation des contenus en ligne et d’extraction de données pour en proposer d’autres aux internautes selon leurs goûts, qu’il s’agisse d’articles ou de vidéos.

La jeune pousse propose ainsi la monétisation de contenus externes aux sites, proposés par des annonceurs partenaires, axée autour du paiement au clic.

Taboola adresse ainsi son expertise à des clients comme BFM, RMC, Europe1.fr en France, ou encore USA Today, NBC News, Business Insider, The Chicago Tribune et Fox Sports aux Etats-Unis.

Employant 150 personnes dans ses bureaux implantés en Israël, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Thaïlande, Taboola va mettre à profit cette levée de fonds pour notamment développer une nouvelle plate-forme de contenus personnalisés en fonction des profils d’audience.

 

Crédit image : Rawpixel – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur