TAG Heuer Connected Watch : le luxe se marie à la technologie

Mobilité
3 27

Tag Heuer dévoile sa première montre connectée, mariage du luxe et de la technologie avec possibilité de « la rendre éternelle »..

TAG Heuer (groupe LVMH) vient de dévoiler la Connected Watch à l’occasion d’un événement spécial qui s’est déroulé à New York.

Le projet de montre connecté a été officiellement évoqué à l’occasion du salon professionnel Baselworld de l’horlogerie et de la bijouterie qui s’est tenu en mars à Bâle (Suisse).

La smartwatch haut de gamme a été développée en partenariat avec Google et Intel.

TAG Heuer a en effet opté pour la plateforme Android Wear de Google dédiée aux wearable technologies.

Pour la partie processeur, l’horloger de luxe a fait appel à Intel. On trouve ainsi un processeur à deux coeurs cadencés à 500 MHz (mais pouvant l’être jusqu’à 1,6 GHz). Il est associé à 1 Go de mémoire vive tandis que le stockage est assuré par 4 Go de mémoire flash interne.

L’ensemble est alimenté par une batterie de 410 mAh pour une autonomie annoncée de 30 heures (usage « classique »).

La montre se jumelle avec un terminal Android ou iOS en Bluetooth Low Energy et supporte également le Wi-Fi 802.11n. On trouve les traditionnels capteurs de type gyroscope et accéléromètre. Mais, il n’y a en revanche pas de capteurs de fréquences cardiaques ou de GPS.

En lieu et place d’un cadran avec aiguilles, on trouve un écran LCD de 1,5 pouce défini en 360 par 360 pixels pour une résolution de 240 ppp (pixels par pouce).

En matière de design, la Connected Watch est apparentée à une Carrera, un modèle emblématique du fabricant dont le premier exemplaire remonte à 1963.

Elle est toutefois plus grosse avec une épaisseur de 12,8 mm pour le corps de la montre en titane et un diamètre de 46,2 mm.

L’acheteur pourra la personnaliser avec un choix de sept couleurs différentes pour le bracelet.

Google la décrit comme « la première montre de luxe évoluant sous Android Wear ». N’en déplaise à LG qui propose pourtant la Urbane Luxe, une smartwatch Android Wear commercialisée à 1200 dollars.

Avec l’Apple Watch, Apple occupe également le terrain des montres connectées de luxe puisque son tarif peut monter jusqu’à 17 000 dollars.

Mais, la Tag Heuer Connected Watch a un atout spécifique. Elle est à l’épreuve du temps.

« Nous sommes la seule marque qui permet d’acheter une montre connectée et de la rendre éternelle, » déclare ainsi Jean-Claude Biver.

C’est bien plus qu’un message subliminale de marketing….En substance, après deux ans, il est possible de l’échanger contre une montre à mouvement mécanique du fabricant d’une valeur de 1350 euros. C’est en effet le prix de la Connected Watch. Mais, il faudra ajouter plusieurs centaines, voire milliers d’euros, pour s’offrir une Carrera ou une Monaco.

TAG Heuer n’est pas le seul fabricant traditionnel de montres à riposter à l’Apple Watch puisque Swatch (avec sa marque Swatch et ses marques connexes de luxe Tissot et Omega) a aussi des ambitions dans ce domaine. L’horloger s’est en effet lancé à l’abordage des smartwatches avec tout d’abord la Swatch Touch Zero One (annoncée début mars 2015).

Au début des années 80 déjà, Jean-Claude Biver (CEO de TAG Heuer) ainsi que Nicolas Hayek (son homologue côté Swatch) avaient permis à l’horlogerie suisse de riposter face à l’inondation du marché par les montres à quartz.

Les deux constructeurs montent maintenant au créneau pour conserveur leurs parts de marchés menacées par les modèles connectés d’autres constructeurs.

(Crédit photo @Tag Heuer)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur