télécoms

Principal actionnaire de Numericable à hauteur de 40% du capital, Altice voudrait profiter de l'émancipation prochaine de SFR pour créer un nouvel acteur sur le marché français des télécoms.

Orange et Bouygues Telecom, qui ont longtemps manifesté une ferme opposition à l'encadrement des frais d'itinérance mobile par l'Union européenne, retournent progressivement leur veste et tentent d'exploiter la situation à leur avantage.

Free a intégré, dans son forfait mobile à 19,99 euros par mois, le roaming depuis l'Italie. L'opérateur n'imposera pas de surcoût sur les tarifs de communication (appels, SMS/MMS et Internet mobile) à raison de 35 jours par année civile.

Dans son Observatoire des marchés, l'ARCEP souligne la baisse notable des revenus des opérateurs télécoms français au 3e trimestre 2013. Les marges se contractent essentiellement sur mobile.

Le volume des infrastructures de très haut débit mobile déployées en France a progressé de 7% entre le 1er décembre 2013 et le 1er janvier 2014. Orange en est le principal contributeur, avec 365 antennes allumées.

Pour mieux encadrer les activités des opérateurs en matière de réseaux 4G, Fleur Pellerin compte instaurer de nouvelles sanctions en 2014.

Le réseau 4G de SFR est opérationnel depuis ce 19 décembre sur la ligne A du RER parisien, entre les stations La Défense et Gare de Lyon.

A compter du 14 janvier 2014, SFR intégrera un forfait 4G sans engagement dans son offre low cost RED. Comment l'opérateur se positionne-t-il par rapport aux offres récemment dévoilées par Free, Bouygues Telecom et Orange ?

Selon l'Ofcom, régulateur télécoms britannique, la France est le 3e pays d'Europe où l'on paie le moins cher ses communications fixes, mobiles et Internet.

Dans le cadre de leur partenariat stratégique autour des véhicules connectés, Orange et Renault ont présenté un prototype de voiture 4G.