Tarif social : cinq opérateurs mobiles labellisés, le volet Internet prend forme

Cloud

Orange, SFR, Bouygues Telecom, Auchan Telecom et Coriolis Telecom ont pris position sur le “tarif social mobile”. Eric Besson a dévoilé le cahier des charges pour le volet Internet à bas coût.

Le tarif social (mobile et Internet) devient plus concret.

Par l’entremise d’Eric Besson (ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique) et de Frédéric Lefebvre
(secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions Libérales et de la Consommation), cinq opérateurs viennent d’être labellisés pour le volet mobile : Orange, SFR, Bouygues Telecom, Auchan Telecom et Coriolis Telecom.

“Ce qui porte à sept le nombre d’offres de téléphonie mobile labellisées Tarif social mobile”, précise le gouvernement.

Les nouveaux opérateurs partenaires rejoignent Zéro Forfait, qui avait lancé son offre dès le mois de mai 2001.

Patrick Gentemann, le P-DG de Zéro Forfait, a cependant déclaré sur RTL que seuls 5000 bénéficiaires du RSA (sur 2 millions) avaient adhéré à l’offre.

Pour le volet tarif social de l’Internet, un cahier des charges a été élaboré.

Le concept du tarif social, poussé par le gouvernement, inclut plusieurs éléments : “accès illimité à Internet et à la téléphonie fixe pour moins de 23 euros TTC”, “éligibilité des allocataires du revenu de solidarité active (RSA)”, “absence d’engagement de durée, de caution et de frais d’activation (hors frais éventuels dus à la construction d’une nouvelle ligne téléphonique)”.

C’est l’un des gros dossiers télécoms d’Eric Besson pour la rentrée, qui déclarait il y a deux semaines  :”Nous mettrons en place le tarif social de l’Internet, soit 20 euros par mois pour le téléphone et l’Internet haut débit, plus 3 euros par mois pour une box.”

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, Orange a pris position mais l’opérateur va élaborer une offre en prenant son temps.

L’opérateur “s’engage à répondre à l’initiative des pouvoirs publics en faveur d’une offre sociale de l’internet et proposera d’ici six mois une offre répondant aux critères définis par le gouvernement.

Sachant que l’opérateur historique propose déjà un “Service Universel” aux allocataires du RSA (abonnement à la téléphonie fixe pour 6,49 euros par mois, hors coût de communication).

Parallèlement, Numericable a également profité de l’occasion pour officiellement démarrer son offre de mini-triple play à 4 euros par mois.

logo : © arkgarden – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur