TechnoFounders: ce start-up studio cherche des perles dans la recherche scientifique

EntrepriseLevées de fondsStart-up
technofounders-levee-fonds

TechnoFounders boucle une augmentation de capital de 5 millions d’euros, en faisant appel à Bpifrance et au family office de Jean-Michel Aulas (Cegid).

TechnoFounders est un start-up studio parisien d’un genre particulier : il s’appuie sur les travaux émanant de la recherche scientifique dans la sphère publique française (INRIA, INRA, CNES…) et les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) pour faire émerger des jeunes pousses technologiques.

Cofondé en 2014 par Yves Matton, Olivier Le Blainvaux et Pierre Le Blainvaux, TechnoFounders vient de boucler une augmentation de capital de 5 millions d’euros.

Presque la moitié provient du Fonds French Tech Accélération (Bpifrance/PIA). L’autre versant est apporté par le family office de Jean-Michel Aulas (ICMI), et plusieurs business angels dont Romain Niccoli (cofondateur de Criteo).

Une première levée de fonds de 500 000 euros était survenue à la création du start-up studio en guise de première impulsion.

Sur une période de 18 à 24 mois, TechnoFounders accompagne des start-up prometteuses avec des équipes et des moyens financiers.

En deux ans d’exploitation du start-up studio, cinq ont pris leur envol et trois d’entre elles ont levée des fonds courant 2016 : Cerbair (détection de drones malveillants, 500 000 euros levés), Digeiz (suivi de flux pour les surfaces commerciales, 500 000 euros levés), Makitoo (outils de qualité logiciel pour les applications SaaS, 450 000 euros levés), Nelper (« Analysez vos conversations clients pour améliorer vos ventes »), et UV Boosting (stimulation des défenses des plantes pour réduire la consommation de pesticides).

Avec ce nouvel apport d’argent frais (et cette fois-ci avec l’appui de Bpifrance), TechnoFounders compte favoriser la création d’une douzaine de start-up dans la période 2017-2021.

Ce qui devrait aboutir à l’embauche d’une cinquantaine de personnes en vue de postes à pourvoir dans la prochaine vague de jeunes pousses.

(Crédit photo : Pierre Le Blainvaux – TechnoFounders – janvier 2016 – Le Hub Bpifrance)

Vidéo : Pourquoi j’ai lancé un start-up studio sur la recherche scientifique | Pierre Le Blainvaux | Le Hub (via youTube)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur