Technologies sans contact : ASK entre en Bourse

BourseEntrepriseManagementNominations
La PME innovante ASK, spécialisée dans l'électronique embarquée (antennes et puces) de cartes et documents sans contact (passeports) et installée dans le Sud de la France, compte lever 25 millions d'euros sur Euronext.

La PME innovante ASK, spécialisée dans l’électronique embarquée (antennes et puces) de cartes et documents sans contact (passeports) et installée dans le Sud de la France, compte lever 25 millions d’euros sur Euronext.

ASK lance sa procédure d’introduction en Bourse sur Eunonext Paris, qui permettra de procéder à une augmentation de capital de 25 millions d’euros. Le prix de l’action se situera dans une fourchette de 7,70 euros à 9,30 euros. Le début des négociations des actions en Bourse devrait démarrer le 2 juillet 2014. Au total, près de trois millions de nouvelles actions vont être émises à l’occasion de cette IPO (3,6 millions en cas d’exercice des clauses d’extension et de surallocation).

ASK se positionne comme un spécialiste des solutions du “sans contact sécurisé” et s’adresse aux marchés de l’identité et du transport. La société high-tech, basée à Valbonne (Alpes-Maritimes) qui comporte le technopôle Sophia Antipolis, réalise l’électronique embarquée (antennes et puces) de cartes et documents sans contact (permis de conduire, passeports et cartes de transports).

Elle revendique un portefeuille de brevets inscrits dans 47 familles. Elle met en avant “une technologie brevetée basée sur un procédé unique de connexion directe du silicium sur une antenne imprimée en encre argent”, qui a vocation à apporter une vraie réponse aux enjeux de sécurité et de fiabilité des marchés visés.

Ainsi, ASK travaille avec les organisations en charge des transports de capitales ou métropoles comme Paris (cartes Pass Navigo ou cartes Velib’), Londres, Mexico, Chicago, San Francisco, Sidney, Singapour… En fait, il s’agit d’une collaboration avec les opérateurs de transports publics de 103 villes dans 27 pays.

Parallèlement, ASK a établi des liens avec les autorités étatiques de 13 pays pour fournir des passeports plus sécurisés (France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Israël, les Philippines). Elle dispose également de 4 unités de production de composants situées entre la France, l’Asie (Chine et Inde) et les Etats-Unis.

La PME innovante devrait passer d’un chiffre d’affaires de 44 millions d’euros en 2013 à 100 millions d’euros à l’horizon 2017. Parmi les investisseurs financiers qui ont soutenu le développement d’ASK depuis sa création en 1997 figurent Innovation Capital, Equimax, Cosette, Troismer, Amundi Private et BlueSky.

En mars dernier, Julien Zuccarelli a pris les fonctions de directeur général d’ASK, en remplacement de Thierry Lucereau “qui a fait part de son souhait de passer progressivement la main pour raisons familiales”.

“L’introduction en Bourse d’ASK et la levée de fonds associée vont nous permettre de consolider notre structure de capital et d’accélérer notre plan stratégique, sur les plans technologique, industriel et commercial, afin d’atteindre cette ambition”, précise Julien Zuccarelli sur le sous-site de présentation de l’introduction en Bourse d’ASK.

Quiz : Connaissez-vous le Bluetooth ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur