Télé connectée : Yahoo et Samsung y croient

Cloud

Yahoo et Samsung renforcent leur collaboration dans la “smart TV”. Des liens entre groupes Internet et constructeurs télé qui déplaisent parfois aux groupes audiovisuels comme TF1.

L’offre de “téléviseurs connectées” va-t-elle décoller en Europe ?

Alors que le projet Google TV s’accélère (malgré des soubresauts dans ses relations avec les groupes audiovisuels aux Etats-Unis) et celui d’Apple TV redémarre, Samsung et Yahoo étendent leur collaboration dans la télévision connectée (“smart TV“).

Selon cet accord, Samsung va commercialiser ses téléviseurs nouvelle génération équipés du système Yahoo Connected TV (acccès aux contenus Web de Yahoo à partir du poste TV) dans 26 pays supplémentaire.

Au total, ces nouveaux appareils seront commercialisés dans 39 pays.

Yahoo espère que son système de widgets télé sera progressivement adopté par d’autres constructeurs.

Outre Samsung, le groupe Internet américain a déjà séduit Vizio, Toshiba et Sony.

C’est chaud avec les chaînes

Mais les groupes audiovisuels voient parfois d’un mauvais oeil ces relations entre groupes Internet et les fabricants de téléviseurs perçues comme une intrusion dans leur domaine de prédilection.

Ainsi, selon Gizmodo.fr, le groupe TF1, qui avait tissé fin 2009 des liens avec Samsung autour de widgets maison embarqués sur des gammes de téléviseurs, a contraint le constructeur coréen à revoir les conditions d’exploitation des widgets de Yahoo qui s’affichent sur l’écran en mode “surimpression” (par-dessus le programme).

Et ce n’est qu’un début. Selon La Tribune, de grands groupes télé français comme TF1, M6 ou Canal+ seraient en train de finaliser une “charte de comportement” commune.

Objectif : interdire aux constructeurs d’afficher des contenus tiers sur leurs images télé pour éviter tout parasitisme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur