Télé2 France : perdant sur l’ADSL, gagnant sur le mobile

Cloud

Lors de la présentation de ses résultats 2005, le groupe Télé2 AB reconnaît ses soucis dans le haut débit en France mais sourit avec sa percée MVNO.

“La progression de nos activités haut débit en France a pris du retard en raison de problèmes techniques complexes d’installation qui n’avaient pas été prévus”. A l’occasion de la présentation des résultats financiers du groupe Tele2 AB en 2005, son président et CEO Lars-Johan Jarnheimer n’a pas caché sa déception vis-à-vis de la contre-performance de sa branche Télé2 France dans le domaine du haut débit.

Les services triple play de l’opérateur n’ont pas démarré comme prévu sur le marché français. “Nous avons pris des mesures pour résoudre ces problèmes et nous devrions être capable de lancer notre campagne de promotion en France dans le courant du deuxième trimestre 2006 dans le meilleur des cas”, précise Lars-Johan Jarnheimer dans son message adressé aux investisseurs.

Conséquence : alors que tous ses concurrents ont lancé des offres multiplay (téléphonie, haut débit, télévision), Télé2 reste le dernier acteur qui compte sur le marché du haut débit à n’avoir pas sauté le pas. Depuis un an, l’opérateur promet à ses abonnés la télévision par ADSL mais le pendant audiovisuel haut débit n’est toujours pas arrivé.

Selon Les Echos, Télé2 France aurait perdu des abonnés ADSL en passant d’un parc de 400 000 à 300 000. Pourtant, des efforts de communication ont été réalisés, notamment en rendant la hotline ADSL gratuite (voir édition du 5 janvier 2006). Après le départ de Jean-Michel Constanza à la direction de Télé2 France survenu en début d’année (voir édition du 3 janvier 2006), son successeur Olivier Anstett va devoir prendre en main ce sujet brûlant.

La première offre MVNO de France

Après les mauvais points, les félicitations. Le groupe Tele2 AB est ravi de constater la percée de Télé2 Mobile, inauguré en juin 2005 sur le réseau d’Orange (voir édition du 15 juin 2005). Cet opérateur mobile virtuel aurait capté 40% de part de marché sur le très frais segment MVNO en France, fort des données communiquées par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (voir édition du 7 février 2005). Ce qui équivaut à un parc de 110 000 clients séduits par l’offre Télé2 Mobile à fin 2005.

Sur l’ensemble de l’année 2005, le pôle Europe du Sud du groupe Télé2 AB (France, Italie, Espagne, Suisse et Portugal) affiche un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros (14,2 milliards de couronnes suédoises) et affiche un total de 8,3 millions de clients (en baisse de 2% par rapport à l’année précédente). Plus globalement, le groupe européen Télé2 a réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros (49,9 milliards de couronnes) et un résultat net de 249 millions d’euros (2,3 milliards de couronnes). Il fournit des services haut débit à 1,2 million de clients dans treize pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur