Téléchargement illégal de Mac OS X 10.5 : cinq employés d’Apple remerciés

Cloud

Apple licencie cinq de ses employés pour avoir téléchargé illégalement la
dernière version de son système d’exploitation.

Dans le cadre de l’affaire de téléchargement illégal autour de la dernière version de son système d’exploitation Mac, la firme de Cupertino aurait décidé de frapper fort en annonçant le licenciement d’au moins cinq de ses employés.

Après la présentation officielle du logiciel lors de la Worldwide Developers Conference d’Apple au début du mois, des copies de Mac OS X 10.5 Leopard ont rapidement circulé sur Internet.
Les cinq employés ont été surpris en pleine discussion sur les avantages de Leopard lorsqu’on leur a demandé s’ils avaient téléchargé l’OS.

L’un des employés, sous couvert d’anonymat, témoigne sur le site d’informations ThinkSecret.com. “Nous savons tous que nous avons violé notre clause de confidentialité et notre politique d’éthique. Nous avons été licenciés parce que nous avons accepté de dire la vérité et de subir les conséquences de nos actes.”, explique l’un des protagonistes.

Pourtant, cet ex-employé remet en cause la décision d’Apple. “Je n’ai qu’une seule question : si nous avions tous menti et nié les faits, travaillerions-nous encore aujourd’hui pour Apple ? Est-ce vraiment ce type de personnes qu’Apple veut compter dans ses rangs ?”

Apple avait déjà poursuivi en justice trois personnes accusées d’avoir diffusé son logiciel OS X 10.4 Tiger sur un réseau de partage de fichiers BitTorrent. Cette affaire s’était finalement soldée par un règlement à l’amiable.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 24 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur