Telecom Italia France aborde discrètement le marché de la fibre optique

Mobilité

La filiale française de Telecom Italia va tester la fibre optique sur Paris.

Le marché de la fibre optique en France pourrait être enrichit d’un quatrième opérateur aux côté d’Orange, Free et Neuf Cegetel. Selon Les Echos (du 15 octobre 2007), Telecom Italia France prévoit de tester le très haut débit dans les prochains mois. Les 8e et 10e arrondissements de Paris ont été sélectionnés pour les tests. En France, Telecom Italia exploite la marque Alice.

A travers l’offre, les clients seraient raccordés depuis chez eux à la fibre. Ils bénéficieront d’un bande passante supérieure à 50 Mbit/s. La filiale française de l’opérateur italien viserait les 2 000 à 3 000 clients pour les tests à travers le raccordement de près de 500 bâtiments.

Toujours selon le quotidien économique, l’objectif du test vise à vérifier l’intérêt des consommateurs pour la fibre optique tout en cherchant à mieux connaître la technologie. En cas de succès, le réseau fibre optique serait déployé à plus grande envergure. Le groupe travaillerait à des plans d’investissements de “plusieurs centaines de millions d’euros” qui seront soumis aux actionnaires.

Une démarche surprenante pour un acteur qui peine à s’imposer face à la concentration du marché. Alice enregistrait près de 850 000 clients haut débit au 30 juin 2007 dont moins de 60 000 abonnés aux offres triple play (ADSL, téléphone, télévision) quand ses concurrents en comptent plus du double. De plus, de nombreuses rumeurs de revente du groupe français par la maison mère italienne ont couru suite au rachat de T-Online/Club Internet par Neuf Cegetel en mai 2007. Peut-être la présence de la fibre permettra-t-elle de garnir les actifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur