Télécoms : pourquoi les prix grimpent-ils ?

Régulations

Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) se plaint de ce que les usagers ne profitent pas de la libéralisation des télécoms.

Faute de pouvoir s’appuyer sur un texte européen commun, les européens ne profitent pas de la libéralisation des télécommunications. C’est là la principale plainte du Bureau européen des unions de consommateurs suite à une étude menée à travers les pays de l’Union. Selon l’organisme, “les enquêtes montrent que dans beaucoup de pays, les consommateurs doivent payer plus cher qu’il y a deux ans à la fois pour les communications locales et pour les abonnements.”

La législation européenne demande que les services soient “abordables” mais laisse le soin aux Etats membres de définir ce terme. Selon le BEUC, de nombreux Etats n’ont pas réussi à définir correctement cette notion et la Commission Européenne doit absolument définir un cadre précis. La situation est similaire quant aux standards de qualité, la législation européenne donne le dernier mot aux Etats et de fait, il existe des niveaux de qualité très différents d’un pays à l’autre. Le BEUC demande que la Commison définisse précisément ces deux notions de prix et de qualité dès l’année prochaine.

Aujourd’hui, parmi les 15 Etats de l’UE, 12 définissent la notion de services “abordables” dans leur législation nationale (seules la Grande-Bretagne, l’Irlande et la Grèce ne le font pas). Parmi ces 12 pays, six enrichissent le texte européen de critères spécifiques. Si le Danemark définit la notion de services abordables par rapport aux consommateurs, la France, l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne et le Portugal se basent sur les besoins des opérateurs. Quant à la qualité, seules la France, l’Irlande et la Grande-Bretagne ont inclus de tels indicateurs dans leur législation.

La hausse des prix est pourtant bien là. Les prix ont grimpé pour les appels locaux en Belgique, au Portugal, aux Pays-Bas et en Suède tandis que les tarifs d’abonnements sont plus élevés en Belgique, au Danemark, en Italie, en Grèce, au Luxembourg, au Portugal, en Finlande, en Grande-Bretagne et en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur