Télécoms USA : Sprint pourrait acquérir T-Mobile

Régulations
sprint-pourrait-acquerir-t-mobile

Concentration télécoms aux Etats-Unis, suite? Sprint, 3ème opérateur repris par Softbank, pourrait acquérir T-Mobile USA (n°4) pour 20 milliards de dollars.

La prise de contrôle de Sprint par Softbank ne serait-elle qu’une étape dans la consolidation du marché américain des télécoms ? Le troisième opérateur pourrait acquérir le numéro 4 du secteur : T-Mobile (propriété de Deutsche Telekom). Montant suggéré dans une enquête du Wall Street Journal : 20 milliards de dollars.

Ce nouveau rapprochement, qui pourrait survenir dans le courant du premier semestre 2014, permettrait ainsi de faire émerger un nouveau paysage télécoms dominé par trois “géants” : Verizon (95 millions de clients), AT&T (72 millions de clients),  et le duo Sprint-T Mobile (53 millions de clients).

Mais les parties concernées ne font aucun commentaire.

Mais il faudra que les autorités de régulation de la concurrence accepte ce nouvelle étape dans la concentration du secteur. Pas évident : en 2011, AT&T avait abandonné l’idée d’acquérir T-Mobile dans un deal à 39 milliards de dollars en raison de l’opposition de la division antitrust du ministère de la Justice et de la Federal Communications Commission.

Bandes de fréquences 700 MHz : accord Verizon Wireless – T Mobile ?
Selon Bloomberg, Verizon Wireless serait sur le point d’acquérir des bandes de fréquences 700 MHz inutilisées de T-Mobile US contre du cash et des capacités de spectres dans des zones urbaines qui font défaut à T-Mobile, lui permettant de couvrir un bassin de 150 millions d’habitants.

Quiz : Connaissez-vous le marché des montres connectées ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur