Téléphone gratuit : pour quels profils de consommateurs ?

Cloud

Avec l’essor de la téléphonie IP, le magazine SVM a comparé les prix des offres des FAI et effectué des simulations dans un dossier complet.

Fort de leurs développements multiplay, les fournisseurs d’accès Internet proposent de plus en plus d’offres couplant l’accès Internet, la téléphonie et la télévision. L’un des principaux engagements porte sur la téléphonie “illimitée et gratuite” par l’intermédiaire des réseaux IP. Mais cette promesse est à nuancer si l’on scrute les conditions générales d’utilisation des services.

Dans son numéro de mars, le magazine SVM* a fait le point sur les services de téléphonie proposés dans les forfaits des FAI par rapport aux offres de France Télécom. D’un point de vue technique, il est possible d’effectuer des communications par lignes RTC (Cegetel, Télé2 et Télécom Italia) et des appels sur les réseaux IP des FAI (Free, Wanadoo, Tiscali, Club Internet, Neuf Télécom). Autre alternative : un internaute peut recourir à des logiciels de téléphonie comme Skype ou Wengo qui permettent de passer des appels téléphoniques à moindre coût quel que soit son FAI.

Dans le tableau comparatif publié par SVM, tous les boîtiers multiplay proposés par les FAI sont pris en compte: la Freebox de Free, la NeufBox de Neuf Télécom, le modem-téléphonie de Club Internet, la Livebox de Wanadoo et le Triway de Tiscali, en attendant la Cbox de Cegetel prévue pour fin mars.

Des options différentes en fonction de l’usage du téléphone

En fonction de scénarii de consommation téléphonique (“Vous appelez peu”, “Vous appelez toujours les mêmes numéros en France”,”Vous appelez surtout le soir et le week-end”, “Vous appelez surtout des mobiles”, “Vous appelez beaucoup à l’étranger”), SVM apporte des recommandations pour guider les consommateurs vers les offres les plus adéquates. Par exemple, pour les personnes qui passent peu d’appels depuis un téléphone fixe, il est inutile de changer d’opérateur. Une offre de base chez France Télécom suffit largement.

En complément du dossier consacré à la téléphonie par ADSL sur SVM, les internautes sont invités sur Vnunet.fr à calculer le coût de leurs propres factures téléphoniques chez différents fournisseurs d’accès à l’Internet, et de comparer les résultats aux tarifs de téléphonie de France Télécom.

*Retrouvez le dossier complet sur la téléphonie dans le magazine SVM, numéro 235, mars 2005 en vente en kiosque (3,25 euros). SVM est une publication du groupe VNU Publications France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur