Téléphonie dans le cloud : Waycom et Ivolea unissent leurs forces

RéseauxVoIP
waycom-ivolea-fusion

Exclusif : Waycom (opérateur, hébergeur) et Ivolea (intégrateur voix-données) annoncent leur fusion pour mieux couvrir les besoin des entreprises du mid-market.

La téléphonie dans le cloud devient le point d’ancrage dans la téléphonie d’entreprise.

Signe de ce mouvement : l’opérateur et hébergeur Waycom annonce sa fusion avec Ivolea, au positionnement d’intégrateur voix-données.

On pourrait davantage parler d’une acquisition avec prise de participation.

Dans la nouvelle configuration supervisée par le DG de Waycom Julien Jacquel, une holding de tête est créée. Daniel Juchault, actionnaire principale et fondateur d’Ivolea, y entre en échange d’une participation. Avec ce rapprochement, il endosse les fonctions de directeur général adjoint de Waycom.

Au niveau des équipes, la centaine de collaborateurs (50 en provenance de Waycom et 50 en provenance d’Ivolea) sont désormais regroupés à Suresnes (Hauts-de-Seine).

Précisons les profils des deux parties qui s’unissent car ils disposent d’un certain historique.

Waycom joue la carte télécoms et cloud (opérateur, hébergeur, connexions réseaux et infogérance). Créé en 2000, Le prestataire affiche 500 clients mid-market (50 à 2000 utilisateurs) comme Buffalo Grill, Galeries Lafayette, Cdiscount.com, BETC Euro RSCG, ST Dupont ou MK2 et dispose d’une extension de business en Belgique et au Luxembourg. En France, il puise ses ressources data centers chez Verizon, Interxion et Telehouse.

Quant à Ivolea, sa création remonte à 1998. L’intégrateur intervient dans quatre domaines : réseau, sécurité, systèmes et communications d’entreprise. Il affiche lui aussi un parc global de 500 clients (mais pas nécessairement actifs). Il dispose aussi d’agences en Ile-de-France, dans le Limousin et en Aquitaine.

Waycom – Ivolea : trouver les bonnes convergences

Quel est l’objectif de ce rapprochement ? La complémentarité des prestations de services et les synergies commerciales pour répondre à tous les besoins télécoms d’une entreprise dans des configurations mono-sites et multi-sites.

“Il s’agit de trouver les bonnes convergences et de revoir le catalogue produit en vue de créer des synergies”, précise Julien Jacquel.

Une nouvelle offre commerciale avec probablement un réajustement de marque pour faciliter la communication devrait émerger d’ici septembre.

2015 sera donc une “année d’intégration” : clients, ressources internes, “fusion des outils pour utiliser les meilleurs d’entre eux” pour avancer dans la communication unifiée et dans la téléphonie dans le cloud.

Dans cette nouvelle configuration, la similitude avec le duo concurrent Sewan – Navaho est frappante.

L’ensemble Waycom – Ivolea permet d’afficher un chiffre d’affaires cumulé de 15 millions d’euros. Pour la première année d’exploitation en commun, Julien Jacquel escompte une croissance de 20%.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur