Téléphonie illimitée et très haut débit au menu de Club Internet

Cloud
Information - news

Le fournisseur d’accès va ajouter à son catalogue une offre de téléphonie illimitée ainsi qu’un forfait très haut débit à 8 Mbit/s. Pour l’ADSL 2+, Club Internet attend 2005 pour rebondir.

Club Internet a décidé d’étoffer sa gamme de services haut débit. Le fournisseur d’accès Internet (FAI) lancera, le 22 novembre prochain, une offre de téléphonie sur IP (Internet Protocol) dans le cadre de ses forfaits haut débit. Pour 19,90 euros par mois, l’abonné bénéficiera d’un accès ADSL à 1 Mbit/s accompagné d’une offre de téléphonie illimitée pour les appels locaux et nationaux. Les appels vers les téléphones portables seront facturés 0,19 euro la minute et les communications à internationales à 0,29 euro (tarif pour l’Amérique du Nord et Europe). Surtout, l’utilisation du service est “sans condition ni limite de consommation mensuelle”. Contrairement à d’autres offres, comme celles de Free et Neuf Télécom, l’abonné ne sera donc pas pénalisé en cas de sous-utilisation de la voix sur IP, notamment du côté des appels entrants. Le prix du forfait simple à 1 Mbit/s est, dès aujourd’hui, revu à la baisse à 14,90 euros, soit 5 euros de réduction.

Pour en bénéficier, l’abonné devra s’équiper du modem de Club-Internet sur lequel il raccordera son téléphone. Proposé uniquement à la location au tarif de 5 euros par mois, le boîtier, un Comtrend CT 633, fait également office de routeur sans fil (Wi-Fi 802.11g) et filaire avec quatre ports Ethernet en plus de la prise téléphonique RJ-11 et de l’interface USB pour les utilisateurs qui ne possèdent ni carte réseau, ni solution sans fil. Cerise sur le gâteau, le modem est compatible avec l’ADSL 2+ que Club-Internet lancera en 2005 et qui permettra de frôler les 30 Mbit/s. “Lors de nos tests, nous avons obtenu jusqu’à 29 Mbit/s”, assure Pierre Derome, directeur technique du FAI.

Continuité du service de téléphonie

Pour l’heure, le modem-routeur se contentera d’assurer les services de téléphonie et d’accès Internet. L’abonné bénéficiera d’un nouveau numéro de téléphone de type géographique (01, 02, 03…). Outre les quinze services associés (messagerie vocale, affichage numéro, Fax et Minitel, double appel, etc.), le boîtier a été conçu pour garantir la qualité de service (une bande passante de 100 Kbit/s est réservée en priorité sur la liaison ADSL) ainsi que sa continuité. En effet, en cas de coupure électrique, le boîtier bascule automatiquement sur la ligne de France Télécom. D’autre part, les appels entrant sur le numéro France Télécom sont redirigés vers le numéro Club-Internet en cas d’absence de combiné branché sur la prise téléphonique de l’opérateur historique. Autant de services avec lesquels le FAI espère se démarquer des offres concurrentes. Signalons que Club-Internet sera le premier FAI (à moins d’une surprise de dernière minute) à lancer une offre de téléphonie sur IP en s’appuyant sur le réseau d’un opérateur tiers, Neuf Télécom en l’occurrence.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Club-Internet débridera ce même 22 novembre les lignes ADSL pour offrir jusqu’à 8 Mbit/s en réception et 800 Kbit/s en émission, selon la distance qui sépare l’abonné du répartiteur téléphonique. Cette offre seule sera proposée pour 19,90 euros par mois et 24,90 euros avec l’option de téléphonie illimitée. Soit le tarif de l’offre à 2 Mbit/s actuelle que la filiale de T-online maintiendra dans son catalogue. “Le 2 Mbit/s reste proposé dans les zones non dégroupées alors que la téléphonie sur IP et le 8 Mbit/s sont réservés aux zones dégroupées”, rappelle Pierre Derome, “soit, bientôt, 80 % des lignes éligibles à l’ADSL.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur