Téléphonie mobile : Alcatel s’associe au chinois TCL

Mobilité
Information - news

L’équipementier français Alcatel s’est finalement associé au chinois TCL pour relancer son activité de fabrication de téléphones mobiles. Ensemble, ils ambitionnent de figurer parmi les cinq premiers constructeurs.

Ce qui faisait jusqu’à présent l’objet d’une rumeur (voir édition du 1er mars 2004) est aujourd’hui confirmé : Alcatel a conclu un accord avec le chinois TCL Communication portant sur la création d’une entreprise commune reprenant les activités de la branche téléphones mobiles de l’équipementier français. Elle sera détenue à 45 % par Alcatel et à 55 % par son partenaire chinois et disposera de ses propres départements recherche et développement, forces de vente et distribution ainsi que de produits et services associés.

La contribution de TCL consiste en un apport de cash – 55 millions d’euros ? alors que le groupe français apporte de son côté 45 millions d’euros et son activité de téléphones mobiles “qui comprend principalement un portefeuille clients, un goodwill associé ainsi que les droits de propriété intellectuelle et les actifs immobilisés”, selon un communiqué commun aux deux entreprises. Le montant estimé de l’actif de la société commune devrait être de 100 millions d’euros, la création devant être finalisée au cours du troisième trimestre 2004. Alcatel aura la possibilité d’échanger sa participation en actions TCL Communication quatre ans après la création de la société commune. TCL Communication pourra prendre l’initiative d’échanger la part d’Alcatel contre des actions TCL Communication cinq ans après la création de la coentreprise. Les terminaux mobiles d’Alcatel ont accusé une perte de 80 à 90 millions d’euros en 2003, selon des analystes financiers. L’ambition des deux partenaires est de devenir l’un des cinq leaders mondiaux de la fabrication de téléphones mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur