Téléphonie mobile : la portabilité du numéro effective le 1er janvier 2007

Mobilité

Le projet de système centralisé pour gérer les portages de numéros mobile
entre en phase de test.

Voté en août 2005 et décrété en janvier 2006, la possibilité pour un utilisateur de changer d’opérateur de téléphonie en moins de dix jours tout en conservant son numéro de téléphone devrait entrer en vigueur dans les faits le 1er janvier 2007. C’est ce qu’annonce François Loos, ministre délégué à l’industrie à l’occasion d’un “point d’étape” tenu aujourd’hui, lundi 13 novembre 2006.

Si cette portabilité devrait faciliter la vie du client et lui permettre de mieux faire jouer la concurrence, le projet se révèle lourd à mettre en place. A tel point que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) avait dû définir les détails de sa mise en oeuvre en avril 2006. Soit quatre mois après la publication des décrèts.

Le projet impose en effet la réalisation d’une base de données commune à tous les opérateurs. On en compte une treize aujourd’hui (dont 10 opérateurs de téléphonie mobile virtuels). Cette base centrale vient s’interconnecter aux systèmes d’information des opérateurs afin de gérer les opérations de portage. Un dispositif qui implique une mise à niveau de chacun des systèmes d’information des acteurs pour le rendre compatible avec la solution commune.

Phase de test supplémentaire

Cette réalisation est mise en oeuvre par la société Steria sous l’égide du GIE “Entité de gestion de la portabilité” qui réunit l’ensemble des opérateurs. Le dispositif en place, il reste à le tester. Ce à quoi vont désormais s’atteler les opérateurs jusqu’au 1er janvier 2007.

Mais comme un système informatique ne peut-être fiable à 100 % dans sa phase expérimentale, une phase de test en temps réel se prolongera jusqu’en avril ou mai 2007. A cette date, le nouveau système d’information aura définitivement remplacé l’ancien. Les utilisateurs n’auront alors qu’à informer leur nouvel opérateur qu’il mandatera pour résilier son ancien contrat téléphonique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur