Téléphonie mobile : Microsoft lâche les feature phones, Nokia revient dans la partie

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilitéPortablesSmartphonesTablettes
nokia-microsoft-HMD-telephonie-mobile
2 51

Microsoft cède la production et l’exploitation de ses téléphones de base à FIH et HMD. Ce qui permet une renaissance de la marque Nokia sous une nouvelle configuration dans la téléphonie mobile.

Microsoft vient de dévoiler la manière dont il compte céder l’exploitation de son activité de téléphones d’entrée de gamme (« feature phones« ), héritée du rachat de la division Terminaux et Services de Nokia en 2014.

Il cède les actifs à deux sociétés : FIH Mobile Ltd (filiale du groupe Hon Hai/Foxconn Technology Group) et à HMD Global Oy.

Montant de la transaction globale : 350 millions de dollars. Le deal devrait être bouclé dans le courant du deuxième semestre 2016, selon le communiqué.

Mais Microsoft assure qu’il va poursuivre l’exploitation en propre de terminaux haut de gamme sous Windows 10 Mobile comme les smartphones Lumia 650, Lumia 950 et Lumia 950 XL et les téléphones conçus par des partenaires OEM (Acer, Alcatel, HP, Trinity et VAIO).

Dans le deal signé avec FIH Mobile Ltd, il est convenu que l’acquéreur prendra possession de l’unité de production Microsoft Mobile Vietnam. Les 4500 salariées « seront transférés » ou « auront l’opportunité » de rejoindre soit FIH Mobile Ltd. soit HMD Global Oy.

Comment HMD va faire revivre la marque Nokia

Dans cette sorte de jeu de billard à quatre bandes, ce désengagement des feature phones de Microsoft « libère » les initiatives de Nokia, qui compte revenir sur le marché des téléphones.

A travers HMD Global Oy, la division Technologies du groupe finlandais affiche son intention de développer de nouvelles génération de « feature phones », de smartphones et de tablettes.

Un accord de licences de propriété intellectuelle, incluant l’exploitation de la marque Nokia, a été signé dans ce sens. Il s’échelonne sur les 10 prochaines années.

Dans le cadre de cet accord, Nokia recevra de la part de HMD des royalties issus de l’exploitation de sa propriété intellectuelle.

Pour faire la jonction, HMD devra aussi signer un accord avec Microsoft pour disposer du droit d’exploiter la marque Nokia sur des feature phones et de disposer de certains droits en termes de design du modèle.

Ce tour de passe-passe devrait permettre à HMD d’être l’unique acteur à disposer du droit d’exploiter la marque Nokia pour des nouveaux modèles de téléphones et de tablettes.

Il se déclare prêt à investir 500 millions de dollars pour signer le retour de Nokia dans la téléphonie mobile. HMD s’appuiera sur les unités de production de FIH Mobile pour fabriquer les terminaux nouvelle génération.

Derrière HMD (une société finlandaise installée à Helsinki), on trouve un fin connaisseur du dossier.

Son dirigeant Arto Nummela est un ancien responsable de Nokia et il occupait encore récemment le poste de Directeur de la division Microsoft Mobile Devices pour la région Asie – Moyen Orient – Afrique.

Il supervisait plus globalement le business des feature phones de Microsoft. Un profil qui devrait faciliter la transition.

(Crédit photo illustration : Microsoft Nokia 230)

arto-nummela-HMD
Ce manager d’origine finlandaise va faire renaître la marque Nokia dans la téléphonie mobile

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur