Téléphonie mobile : Nokia est affaibli, qui veut en profiter ?

Régulations
nokia-microsoft-huawei-smartphones

Les rumeurs de rachats de Nokia se multiplient. Entre Microsoft et Huawei, les prétendants regardent la cible finlandaise. Mais les ambitions sont différentes.

L’hypothèse du rachat de Nokia fait germer autant de scenarii que celle de BlackBerry.

L’an dernier, le fabricant finlandais de téléphones mobiles a perdu sa place de leader sur le marché au profit de Samsung.

Il ne parvient pas à retrouver une santé financière viable et à endiguer l’influence des OS dominants dans le segment stratégique des smartphones. C’est à dire iOS (Apple) et Android (Google).

En presque 15 ans (1999 – 2013), la valorisation de Nokia est passée de 200 milliards de dollars à une fourchette située entre 10 et 15 milliards.

La bonne tenue présumée des ventes de modèles de téléphones haut de gamme Lumia n’est pas suffisante pour modifier la donne.

Alors Nokia tente de se rattraper sur le volume avec ses terminaux Asha à mi-chemin entre le smartphone et le téléphone classique.

Dans cette position vulnérable, Nokia serait approché en vue d’une fusion ou une acquisition.

Logiquement, l’un des plus sérieux prétendants serait Microsoft en raison de l’implication du groupe télécoms finlandais dans l’écosystème Windows Phone depuis 2011.

Selon Le Wall Street Journal, le groupe de Steve Ballmer serait tenté par une prise de contrôle intégrale pour consolider son univers OS mobile.

Des discussions avancées se sont déroulées récemment à Londres mais elles auraient échoué. Notamment à cause de la question du prix d’acquisition et de la part de marché fragilisée de Nokia .

Presque simultanément, on découvrait une autre option via le Financial TimesHuawei envisagerait également de faire basculer Nokia dans son giron.

“Nous considérons ce type d’acquisitions. La combinaison pourrait aboutir à des synergies mais cela dépend de la volonté de Nokia. Nous restons ouvert d’esprit”, a déclaré Richard Yu, Président de la division “Consumer business” du fabricant télécoms chinois.

Sachant que ce dernier a investi massivement la sphère Android et considère que l’influence de Windows Phone reste “faible”.

Rappelons que Huawei occupe actuellement la troisième place sur le marché des smartphones derrière Samsung et Apple. Il vient de dévoiler à Londres un nouveau modèle prometteur : l’Ascend P6.

———————

Quiz : Connaissez-vous les phablettes ?

———————-

Credit photo :Shutterstock.com –   Copyright : Stuart Miles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur