Téléphonie mobile : SoftBank bondit sur Sprint

4GMobilitéRégulations

La téléphonie mobile tremble aux Etats-Unis : la holding Internet japonaise SoftBank est prête à investir jusqu’à 20,1 milliards de dollars pour s’offrir le 3ème opérateur Sprint.

Avec l’acquisition de Sprint Nextel, SoftBank confirme son intention de frapper un grand coup sur le marché de la téléphonie mobile aux Etats-Unis.

La holding Internet japonaise a confirmé sa volonté d’acheter jusqu’à 70% du capital du troisième opérateur mobile américain.

Pour détenir 70% du capital de Sprint, elle serait prête à débourser jusqu’à 20,1 milliards de dollars (presque 15,5 milliards d’euros).

Jamais une entreprise du Japon n’est parvenue auparavant à ce degré d’implication sur le marché américain.

Des banques d’affaires comme Mizuho Financial, Sumitomo Mitsui Financial, Mitsubishi UFJ Financial et Deutsche Bank ont consenti des prêts à SoftBank d’un montant équivalent à 16,3 milliards d’euros pour boucler la transaction.

C’est aussi un challenge pour SoftBank qui devra accompagner Sprint (96 millions de clients) dans la bataille de la 4G qui s’organise aux Etats-Unis face aux deux principaux opérateurs AT&T et Verizon Wireless.

Crédit photo Shutterstock – Copyright : Pavel Ignatov


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur