Régulations

La téléphonie mobile titille toujours Google

google-telephonie-mobile-dish-frequences
0 0

Aux Etats-Unis, Google mène des discussions avec Dish, un opérateur satellite américain qui détient des fréquences non exploitées en l’état actuel.

Google voudrait-il toujours endosser le statut d’opérateur mobile aux Etats-Unis ?

Selon The Wall Street Journal, le groupe Internet se serait rapproché de Dish, un opérateur satellite américain qui détient des fréquences non exploitées en l’état actuel.

Mais il est difficile de savoir où en est l’état des discussions.

En 2008, il avait tenté d’obtenir aux enchères une fréquence sur la bande 700 MHz pour développer un service sans fil.

Mais, finalement, c’est Verizon qui avait remporté le lot.

Google n’a donc pas abandonné l’idée de se faire une place dans les réseaux mobiles. On peut comprendre cette obsession.

La firme Internet de Mountain View a réussi un hold-up sur le segment des smartphones avec l’OS mobile Android.

Elle veut s’imposer sur la publicité (DoubleClick) et les paiements sur mobile (Google Wallet).

La téléphonie mobile serait donc une nouvelle corde pour l’arc de Google qui cherche encore sa place dans les réseaux au-delà des services Internet (moteur, plateforme vidéos avec YouTube, courrier électronique…).

Au-delà de la mobilité, Google cherche un statut d’opérateur tout court comme le prouve son service pilote ultra haut débit mené à Kansas City (Google Fiber).

Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : 3Dstock