Téléphonie mobile : Zéro Forfait frappe à la porte des entreprises

Entreprise

L’opérateur mobile virtuel Zéro Forfait (chez SFR) ouvre aux entreprises sa gamme d’offres low cost. TPE et PME pourront souscrire à des offres similaires à celles proposées au grand public.

Après avoir investi le marché low cost de la téléphonie mobile grand public, Zéro Forfait vise les entreprises.

L’opérateur mobile virtuel, qui commercialise ses offres via le réseau SFR, garde son credo (“simple, économique, sans forfait et sans engagement”) pour toucher les TPE-PME.

Dans des conditions “proches” de celles proposées aux particuliers, Zéro Forfait étend donc aux professionnels sa gamme d’offres “Compteur”, “A la carte” et “Illimités”.

Les entreprises vont bénéficier des offres “Compteur” et “A la carte“, ainsi que des abonnements illimités proposés par l’opérateur mobile Zéro Forfait. Elles seront uniquement distribuées via Internet ou par téléphone.

Le MVNO promet des économies pouvant atteindre jusqu’à 70% sur leurs factures de téléphone mobile.

Faut-il encore préciser aux entreprises qu’il vaut mieux lire les conditions générales de vente avant de s’engager…

En coopération avec Locamobile, des terminaux compatibles seront mis à leur disposition, à l’achat comme à la location.

Le catalogue compte notamment des téléphones Samsung.

Zéro Forfait, exploité par la société Call in Europe créée par Patrick Gentemann en 2009 (il anime le blog Interdit aux pigeons), reprend le concept de sa formule grand public : “Le dix-neuf” (du nom de sa formule phare avec 19 numéros pour 19 euros par mois, téléphonie et SMS “en illimité”) .

L’offre est adaptée au monde des PME : “Le quarante-neuf” pour 49 numéros illimités à 49 euros, en y ajoutant “Internet offert” sous conditions notamment d’une limite d’usage normal à 250 Mo/mois (“réduction possible du débit jusqu’à la prochaine date de facturation”).

Outre les “Illimités”, l’opérateur se dote de deux autres solutions facturées au détail “à l’heure où les entreprises sont contraintes de baisser considérablement leurs coûts.”

Moyennant un abonnement mensuel à 2 euros, la minute revient à 0,09 euro HT (0,084 euro par SMS) pour les souscripteurs de l’offre “Compteur”.

Formule intermédiaire, “A la carte” inclut entre 30 minutes et 4 heures de communication mensuelles, pour des tarifs légèrement dégressifs allant de 2,43 à 12,46 euros.

D’autres opérateurs alternatives ont déjà fait une incursion dans les offres télécoms pour les TPE et les PME.

C’est le cas de Futur Telecom qui aborde désormais le quintuple play pour le compte des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur