Téléphonie sur IP : Aastra 5000 prêt pour le “tout SIP”

Cloud

L’équipementier Aastra lance une nouvelle offre produits autour d’un logiciel call manager orienté SIP. Sa cible de prédilection est la grande entreprise.

Qu’on se le dise. Aastra n’a pas l’intention de rester sur le segment des moyennes entreprises. Fort de son portefeuille de solutions technologiques développées en interne ou acquises par croissance externe (Ascotel, NexSpan, Opencom et plus récemment le pôle IPBX et services convergents d’Ericsson), l’équipementier télécoms, d’origine canadienne, se sent suffisament à l’aise pour s’attaquer au marché des grand comptes, face à des acteurs influents comme Alcatel-Lucent ou Cisco.

“Nous considérons le segment des grandes entreprises comme une opportunité de croissance”, résume Bernard Etchenagucia, directeur général d’Aastra France, lors d’un point presse organisé mardi 25 mars. Le manager estime qu’avec l’acquisition de la branche d’Ericsson, Aastra dispose d’une part de marché monde cumulée de l’ordre de 18% en termes de lignes téléphoniques gérés par ses soins.

En France, il occuperait la deuxième place sur le podium du business des communications d’entreprises. “Nous sommes présents chez un grand compte sur deux”, assure Bernard Etchenagucia, sans préciser les degrés divers d’intégration.

Selon Pierre-Alexandre Fuhrmann, le numéro 2 chez Aastra France en charge des produits et de la R&D, il faut mettre l’accent sur le full IP et le SIP, tout en préconisant une “ouverture”. Un environnement global qui sera favorable à l’essor de la “téléphonie over IP 2.0” (“ToIP 2.0”).

Car le représentant de l’équipementier télécoms n’en démord pas : le protocole SIP (acronyme pour session initiation protocol) est “mâture”. Même si, en l’état actuel, on pourrait rétorquer qu’il existe différents standards SIP qui cohabitent sur le marché. La voie est-elle vraiment libre ? Juste des variations sur le même thème, selon Pierre-Alexandre Fuhrmann, qui compte surfer sur la “ToIP 2.0” sur fonds de développement d’IP trunking (“les opérateurs migrent leurs réseaux vers des réseaux IP et introduisent des accès SIP”).

Quels avantages peuvent en tirer les entreprises ? On oublie le passage obligé par une passerelle pour relier les postes TDM des entreprises (téléphonie classique) au réseau IP et on accélère la généralisation des postes IP. Une bascule qui permettrait de diminuer “de manière significative et rapide” le coût des factures télécoms (-25%, affiche Aastra). L’étape ultime étant de favoriser une approche “tout SIP” (liens opérateurs, terminaux, applications).

Aastra 5000 comme 5000 utilisateurs

Début avril, le fournisseur de solutions télécoms va entamer la commercialisation d’une nouvelle offre ToIP modulaire dédiée aux grandes entreprises. Aastra 5000 repose sur deux axes : un logiciel call manager orienté SIP et d’une gamme de terminaux fixes SIP renouvelés (53xx Series ou 67xx Series) avec possibilité de déborder sur la convergence fixe-mobile explorée sous deux architectures : Wi-Fi – SIP ou des solutions Dect over IP (un savoir-faire spécifique acquis par Aastra qui propose cette technologie en OEM à des concurrents comme Mittel ou Avaya).

Toujours en guise d’ouverture, on trouve “quelques briques open source” dans l’offre Aastra 5000, précise Bernard Etchenagucia. Ne serait que l’architecture IP : le logiciel Call Manager SIP est compatible avec la distribution Linux Red Hat 5.1. Mais tous les univers sont effleurés, notamment celui de Microsoft : des passerelles avec l’offre de communication unifiée de l’éditeur (Office Communication Server), Exchange 2007 ou Active Directory, sont prévues.

“Comme le nom de notre produit l’indique, nous cherchons à toucher la cible des 5000 utilisateurs”, précise le directeur général France. Pour cela, Aastra France compte s’appuyer sur son réseau d’intégrateurs partenaires comme Orange Business Services Axians ou Atos Origin pour toucher les clients grands comptes : banques-assurances, industries, services, secteur public et grandes entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur