Téléphonie sur IP : IPeX Télécom tombe dans l’escarcelle d’Acropolis Télécom

CloudEntrepriseOpérateursRéseauxVoIP

L’opérateur français “Full IP” pour les PME Acropolis Télécom a racheté son concurrent IPeX Télécom pour se renforcer sur le marché des télécommunications unifiées à guichet unique.

L’opérateur français “tout IP” Acropolis Télécom a mis la main sur un de ses concurrents, IPeX Télécom, lui aussi opérateur de téléphonie sur IP. Le montant de cette transaction n’a pas été dévoilé.

Créé en 2001 et comptant 42 salariés, Acropolis Télécom fournit aux PME et aux collectivités locales des offres de téléphonie sur IP, comprenant des solutions de téléphonie fixe, de mobile, d’accès Internet, d’e-mail, de CRM, de visioconférence et de téléprésence par SDSL ou fibre optique.

L’opérateur “Full IP” compte 1 200 clients en France et en Europe (GfK, Groupe Atoll, Crédit Foncier,…)  et quelques 45 000 utilisateurs de ses solutions.

De son côté, son concurrent racheté, IPeX Télécom, se présente lui aussi comme un opérateur de réseaux de données, un fournisseur d’accès Internet et un spécialiste de la convergence voix/data.

Grâce à cette acquisition, Acropolis Télécom compte se renforcer sur le marché des télécommunications unifiées à guichet unique.

Fort d’un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros en 2009, Acropolis Télécom pourra compter sur IPeX Télécom pour faire progresser son chiffre d’affaires. Sa contribution au CA de l’opérateur IP français devrait  se chiffrer autour de 350 000 euros par an, soit environ 90 000 euros d’ici la fin 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur