Téléphonie : Vodafone achète Airtouch

Régulations

Après le rachat de l’opérateur de téléphonie cellulaire Airtouch par Vodafone, les Européens peuvent s’attendre à davantage de services de téléphonie pour de meilleurs tarifs.

En achetant pour environ 56 milliards de dollars le spécialiste du téléphone mobile Airtouch, le numéro un britannique Vodafone pourrait bien apporter à l’Europe un nouveau souffle en matière de téléphonie. Avec la formation de ce géant mondial, de nouveaux services couvrant le continent pourront naître. C’est que basé en Angleterre, le couple Vodafone-Airtouch est déjà présent en France, en Grèce, en Suède, en Allemagne, en Hollande, en Italie, au Portugal…. avec au total 23 pays dans le monde entier. Différentes prestation comme la messagerie vocale pourraient être harmonisées à travers le continent et arriver plus rapidement dans certains pays.

Selon Elaine Axby du cabinet Schema, la mise en commun de services et de structures dans différents pays améliorera les moyens de communications, avec à la clé une réduction des tarifs. Ainsi, les coûts des appels des mobiles pourraient baisser puisque bon nombre d’interconnexions qui se réalisaient entre les réseaux des concurrents Vodafone et Airtouch appartiendront maintenant à une seule et même infrastructure.

Autre point positif, la naissance du téléphone mobile de troisième génération pourrait être facilitée. Alors que l’Asie, l’Europe et les Etats-Unis ont du mal à s’entendre, la présence mondiale du nouveau géant pourrait aider à déboucher sur un principe commun. “L’Europe tente de faire émerger un standard, mais les Etats-Unis puis le Japon le refuseront. Or ce que fait Vodafone et Airtouch aura tellement d’ampleur que leur produit deviendra, de facto, un standard”, observe Elaine Axby.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur