Télévision sur IP : Joost succède à The Venice Project

Cloud

Le nom commercial du service de télévision en peer est peer initié par les
fondateurs de Skype est dévoilé. Des éléments techniques aussi.

Aux oubliettes The Venice Project. Place à Joost. C’est la marque qui va servir d’étendard pour le projet de service de télévision en peer to peer, initié par les fondateurs de Skype (Niklas Zennström et Janus Friis).

Le site Internet Joost.com a été inauguré. En revanche, le service Web 2.0, qui va représenter “un fossé dans le domaine de la vidéo en ligne et du divertissement numérique” à en croire ses fondateurs, demeure en accès bêta restreint. Aucune précision n’est donnée à propos du lancement officiel de cette application qui fait déjà beaucoup parler d’elle avant sa mise à disponibilité grand public.

Dans son premier communiqué de presse, Joost promet une nouvelle expérience interactive de la télévision sur Internet. “Le meilleur de la télévision et le meilleur de l’Internet”. Ses instigateurs s’engagent également à garantir une protection copyright aux diffuseurs TV qui acceptent de participer à l’aventure Joost.

Mozilla version hybride

Le 11 janvier, sur le blog GigaOM du journaliste high-tech américain Om Malik, des précisions techniques ont été révélées concernant la plate-forme sur laquelle repose The Venice Project/Joost. La plate-forme de télévision P2P a été développée de manière hybride à partir d’une bibliothèque d’applications (framework) Mozilla. Pour la partie streaming média, les développeurs se sont appuyés sur le codec H.264 sous licence CoreCodec (une société allemande). Quant à l’interface utilisateur, elle repose sous la technologie SVG d’Adobe.

Outre Windows, Joost sera décliné pour les utilisateurs de Mac et de Linux. L’objectif étant de couvrir un maximum de terminaux de réception télé. Selon Fredrik de Wahl, CEO de Joost, le service sera même accessible sur Wii, la console de jeux de Nintendo, ou la PS3 de Sony.

Venice Project : à l’origine, c’est un hôtel
Dans une contribution sur le blog de Joost en date du 15 janvier, Fredrik de Wahl revient sur les origines du choix du nom de code Venice Project. “Il y a eu beaucoup de spéculations sur le sujet”, commente le PDG de Joost. “Il ne s’agit nullement de gondoles et de canaux. Cela ne concerne pas Venice Beach en Californie. Ce n’est même pas lié au festival de cinéma de Venise”, commente le Net-entrepreneur. “Notre ‘Venise’ est simplement le nom de l’hôtel dans lequel nous avions tenu une conférence et dans lequel nous avions décidé de démarrer le projet”. Reste à savoir où se trouve l’hôtel Venice dans le monde?

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur