Telnic ouvre les vannes de l’extension .tel

Cloud

Les entreprises et le grand public seront-ils sensibles à ce nouveau nom de domaine de premier niveau ?

Les enregistrements pour le nouveau domaine de premier niveau (top level domain) “.tel” sont ouvertes depuis cette semaine.

Signe particulier : l’extension.tel domain diffère des TLD traditionnels comme .com ou .fr car, plutôt que de stocker les adresses IP pour des serveurs Web, le nouveau système fait le lien avec le contenu et les informations hébergés sur le serveur de noms de domaine.

L’objectif de cette nouvelle extension est de fournir une destination unique pour les personnes et les entreprises sur laquelle on peut trouver l’ensemble des éléments nécessaires pour les contacter.

Telnic, l’opérateur “registry” en charge de gérer les .tel, a déclaré que des dizaines de milliers de noms de domaine en .tel ont été enregistrés au cours de la période dite “sunrise” (permettant aux détenteurs de marques légitimes de déposer les noms de domaine qui les concernent avant l’ouverture grand public). Le process d’information se poursuit.

“Le lancement du .tel est l’innovation la plus flagrante pour Internet depuis la création du .com”, s’enflamme Khashayar Mahdavi, PDG de Telnic. “Les noms de domaine en .tel représentent un actif incroyable pour les entreprises de toute taille, en particulier lorsque la visibilité est accrue par le biais des techniques d’optimisation de référencement sur les moteurs de recherche.”

Le nouveau .TLD est désormais commercialisé par de muliples bureaux d’enregistrement de noms de domaine (registrars). Une centaine a été accrédité par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), incluant MySpace et BT.

Ainsi, l’opérateur télécoms d’origine britannique compte débuter la vente des .tel à partir du mois de mai, par l’intermédiaire de BT Tradespace, son réseau social dédié aux petites entreprises.

Telnic a même déjà créé une application pour l’iPhone: My.tel. Pratique car ce service mobile permet aux éditeurs de rendre les informations de contacts déposées sur le site Web accessibles à partir du smartphone d’Apple.

“Place à l’enregistrement ouvert des noms de domaine en .tel. N’importe quelle personne ou entreprise peut désormer effectuer un dépôt. Nous verrons dans les prochains mois dans quelle mesure le succès est au rendez-vous”, déclare Phil Kingsland, en charge de la communication pour le bureau d’enregistrement britannique Nominet.

“Dans un contexte de ralentissement de dépôts de noms de domaine liés à la conjoncture actuelle, il sera intéressant de voit comment les entreprises vont réagir vi-à-vis de ce nouveau nom de domaine”, poursuit-il.

“Les sociétés devraient toujours veiller aux opportunités et aux risques liées à leurs marques lorsqu’une nouvelle extension est lancée”, poursuit Phil Kingsland. “Les organisations devraient prendre les mesures de protection nécessaires pour stopper les infractions portant sur le droit des marques en élaborant des stratégies efficaces.”

Selon Telnic, le dépôt d’un nom de domaine en coûte entre 15 dollars (11 euros) et 35 dollars (environ 26 euros) en fonction du centre d’enregistrement et des services associés.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 25 mars 2009 intitulé Telnic releases .tel domain for general use


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur