Test HP Proliant Microserver : toujours là malgré l’adversité

Data-stockageMobilitéStockage
HP Proliant Microserver inside
0 0

Les mois ont passé depuis son intronisation en remplacement de la gamme MediaServer. Le Proliant MicroServer joue les irréductibles. ITespresso.fr s’est intéressé à son cas.

A mesure que la consumérisation va bon train, les données s’éparpillent çà et là au sein des réseaux d’entreprise et leur contrôle en est d’autant plus approximatif.

Les DSI s’en arrachent les cheveux, si bien qu’un phénomène de centralisation s’opère, à l’appui de ces nouvelles coqueluches que sont les micro-serveurs.

A la recherche de l’homogénéité perdue, HP s’inscrit dans cette mouvance.

Le Proliant MicroServer s’impose comme l’ambassadeur d’une remise à plat salutaire.

L’arrivée des terminaux mobiles a nettement complexifié la donne, contribuant notamment à l’émergence des communications en P2P, entre des points d’accès épars qui échappent trop souvent à la vigilance des administrateurs réseau.

C’est cette fragmentation que Hewlett-Packard s’attache à résorber, voire à annihiler. Outre ce sempiternel office de partage de fichiers, le MicroServer est habilité à distribuer des instances applicatives et des périphériques telles les imprimantes.

Sans système d’exploitation implémenté en standard (Windows Server 2008 R2 constitue un premier choix), l’ensemble est d’autant plus évolutif que la capacité de stockage peut également fluctuer en fonction des besoins, jusqu’à 8 To répartis sur 4 baies.

HP adjoint à sa promesse de rendement  un système de sécurisation des documents, la réplication en RAID, les économies d’énergie, des nuisances sonores négligeables, un réseau de 187 500 partenaires dans le monde et de nombreuses options techniques.

A la faveur d’une réduction de 100 euros applicable jusqu’au 30 avril, le produit s’affiche à 190 euros HT dans sa configuration de base, c’est-à-dire sans volume de stockage ni OS.

Il faut dire que ce successeur de la série MediaServer, intronisé fin 2010, n’a plus grand chose d’un dernier-né. Que vaut-il à l’exercice dans un écosystème de 10 postes de travail ou moins, sa cible avérée ? ITespresso.fr livre son verdict.

HP Proliant Microserver contreplongée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur