MobilitéTablettes

Test HP Slate 2 : l’enfer, c’est Windows

tablette HP Slate 2
0 0 3 commentaires

Passée entre les mains d’ITespresso.fr, la tablette professionnelle HP Slate 2, équipée de Windows 7, a droit à son test et au verdict de rigueur.

Aussitôt la page WebOS tournée, HP remonte en selle pour perpétuer, à l’appui de la dénommé Slate 2, l’héritage d’une lignée de Tablet PC.

En qualité d’aguicheuse du salarié mobile, cette nouvelle tablette fait la part belle à Windows 7 et jette un ultime discrédit sur l’éventuel retour en force d’un système d’exploitation alternatif.

Le grand public pâtit nécessairement de cette réorientation stratégique à destination des prosumers, un tantinet plus réfractaires à la domination de l’iPad.

La fleur Slate 2 brinquebalant à son fusil, HP ajuste le tir et joue la carte d’une configuration mastoc (Intel Atom à 1,5 GHz, 2 Go de RAM et une mémoire interne de 32 à 64 Go) alliée aux bénéfices d’un écosystème logiciel d’envergure.

Pour contrarier une telle démarche, l’inadéquation maintes fois constatée de Windows 7 avec les écrans tactiles ajoute au goût amer d’un alléchant successeur dont le retard à l’allumage s’avère pesant alors que l’interface vedette Metro s’est fait jour de longue date.

Reste toutefois à se démarquer face à des tablettes telles que l’iPad, non seulement séduisantes aux yeux du consommateur, mais aussi appréciées des professionnels, qui n’en sont pourtant pas la cible avérée.

D’autant plus que la protégée de HP paie au prix fort la rançon de son standing. Une station d’accueil par-ci, une batterie de rechange par-là, un module 3G optionnel… et la facture atteint rapidement les 1000 euros TTC, en composant avec un tarif fixé à 630 euros hors taxes pour le modèle de base, dans les mêmes eaux qu’un iPad 2, mais dans un registre ô combien différent.

tablette HP Slate 2

  1. Les figures de style beaucoup trop nombreuses rendent la lecture de l’article pénible. Concourez-vous pour le prix Goncourt ?

  2. en quelques mots, c’est donc de la daube vendue 2x plus cher que l’iPad, avec crédibilité à peu près nulle, business ou pas. on sait déjà que Win7.5 n’est pas compatible WM8 (voir par ex. Nokia). absurde